Bruno Sandras conteste sa révocation de la fonction publique

jeudi 13 août 2015

L’ex-maire de Papara a saisi (après une procédure en urgence qu’il avait perdue) le tribunal administratif pour contester un arrêté du président du Pays, datant de décembre dernier, mettant fin à ses fonctions dans l’administration. L’ex-maire disposait du grade de “conseiller des services administratifs principal”. Cette radiation de l’administration fait suite à la condamnation de Bruno Sandras à trois mois de prison avec sursis et trois ans de perte des droits civiques et familiaux, dans le dossier dit des emplois fictifs de la présidence Flosse. Sa requête sera étudiée le 1er septembre par la juridiction. Son avocat, Me Brice Dumas, considère que l’arrêté de révocation attaqué est “post-daté et a été pris, en réalité, avant même que la décision de justice sur laquelle il se fonde ne soit notifiée au Pays”. “Nous soutenons qu’il s’agit là d’une illégalité manifeste privant de fondement l’arrêté et justifiant son annulation et la réintégration de M. Sandras”, ajoute le conseil. L’avenir dira si les magistrats administratifs partagent la même analyse.  

J-B.C. 

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete