Habillage fond de site

Budget voiture : l’association Te Tia ara va lancer une étude

jeudi 28 décembre 2017

L’association des consommateurs de Polynésie a reçu un coup de pouce du Pays de 6,1 millions de francs pour mener à bien ses actions.

L’association des consommateurs de Polynésie a reçu un coup de pouce du Pays de 6,1 millions de francs pour mener à bien ses actions.

Mi-décembre, un arrêté du conseil des ministres a approuvé l’attribution d’une subvention de 6,1 millions de francs en faveur de l’association des consommateurs de Polynésie, Te Tia Ara, pour le financement de son programme d’actions. “Un appel à projets avait été lancé. Nous avions soumis trois propositions, qui ont été retenues et financées. En douze ans d’existence, c’est la première fois qu’on est aidé”, souligne le président de Te Tia Ara. La majeure partie de la somme allouée participera à la mise en œuvre d’une étude sur le coût de revient d’un véhicule en Polynésie. Une thématique qui n’a pas été choisie au hasard… “On s’est aperçu que le transport est devenu le deuxième poste de dépenses des familles, mais que le mode de calcul n’était pas complet, car on ne prenait pas en compte l’entretien, l’assurance, etc. On aimerait pousser la réflexion un peu plus loin. On va travailler en partenariat avec un prestataire de services pour cette enquête”, précise Makalio Folituu. Le lancement de cette étude devrait intervenir dès l’an prochain, avec un rapport à la clé pour les consommateurs et les pouvoirs publics.

Il y a encore beaucoup à faire”

Un autre poste bénéficiera de cette subvention : il s’agit de la résolution des litiges, grâce à l’attache d’un avocat pour une première consultation, complétée d’un suivi assuré par l’association. Dans ce domaine, les exemples ne manquent pas. “Dernièrement, vous avez entendu parler de la commission de 18 000 francs ponctionnée par la Socredo (Ndlr. une commission bancaire supplémentaire pour les entreprises et les professionnels). Nous sommes allés jusqu’au bout. Nous attendons une réponse officielle, mais on nous a confirmé que les associations qui avaient saisi Te Tia Ara dans ce dossier seraient remboursées”, assure Makalio Folituu. Enfin, l’association de consommateurs de Polynésie souhaiterait gagner en visibilité, en communiquant davantage. “On aimerait faire mieux connaître notre rôle et nos missions, qu’il s’agisse d’information ou d’orientation”, précise le président de Te Tia Ara. Cette démarche devrait prendre la forme de plusieurs supports en français et en tahitien, amenés à être mis à la disposition du public, notamment dans les espaces d’accueil de la direction générale des affaires économiques (DGAE). Pour Makalio Folituu, cette subvention offre la perspective d’une nouvelle dynamique. “Je tenais à remercier le vice-président, qui nous a soutenus. Sans cette aide, qui, je l’espère, sera pérenne, nous n’aurions jamais pu mettre en place ces projets. Quand on lit dans l’étude du budget des familles que 65 % de la consommation n’est captée que par 22 % de la population, il y a encore beaucoup à faire”, conclut le président de Te Tia Ara.

A-C.B.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete