Bula Honu : les voyages des tortues suivies par des enfants

    vendredi 10 avril 2015

    Te Mana o te moana a mis en place un nouveau projet appelé Bula Honu, suivons les tortues marines du Pacifique. Avec des enfants de tout le Pacifique sud et de France, plusieurs tortues vont être « filées », grâce à des émetteurs satellites. Objectif : faire découvrir le voyage des tortues marines de manière collective et interactive et mieux comprendre leur répartition et leur migration. 14 classes du Pacifique sud, dont la Polynésie française, et de métropole suivent actuellement les aventures de six tortues vertes marquées à Moorea, Tetiaroa, Tikehau et Hao. C’est la première fois que des tortues marines de l’archipel des Tuamotu sont équipées d’émetteurs satellites, l’occasion d’en apprendre plus sur ces espèces protégées en Polynésie.
     
    En Polynésie française, les premiers suivis satellites sur des tortues ont été réalisés en 2006 par la direction de l’environnement et le PROE (programme régional océanien pour l’environnement). D’autres suivis ont été réalisés depuis par l’association Te mana o te moana et la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration). De 2010 à 2014, elle a ainsi marqué dix tortues marines : six tortues vertes, trois tortues imbriquées et une tortue caouanne.
     
    Bula Honu découle du programme d’actions de l’Observatoire des tortues marines et mammifères marins initié en 2011 et bénéficie du soutien des services de l’Environnement (direction de l’environnement, ministère du Tourisme, de l’Écologie, de la Culture, de
    l’Aménagement du territoire et des transports aériens et de l’Education. Le vice-rectorat, les centres de recherches (CNRS, NOAA) et de partenaires financiers que sont la Fondation Nature et Découvertes, la Fondation Total, le Fonds Pacifique, le Fonds Biome, le CNES, la Fondation Maud Fontenoy, Paul Gauguin Cruises et Ifrecor Polynésie.
     
    Ce projet se finalisera en mai par le déplacement d’une classe polynésienne jusqu’en Nouvelle-Calédonie en suivant la direction prise par les tortues marines.
    Ce voyage permettra aux élèves de découvrir de nouveaux pays et de visiter des sites culturels majeurs. Des échanges culturels porteurs d’un message d’espoir pour les tortues du Pacifique Sud.
     
    Il est possible de suivre l’évolution du projet et le déplacement des tortues, les échanges entre les classes et les supports éducatifs créés spécialement par le vice-rectorat de Polynésie française : http://www.bulahonu.org/ ou www.temanaotemoana.org – temanaotemoana@mail.pf
     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete