Buzz, visiteurs, îles visitées, budget : le GIE en veut plus

    mercredi 7 septembre 2016

    tourisme

    Les promoteurs de la destination Polynésie avaient le sourire après les bons chiffres
    de la fréquentation. (Photo : Floren Collet)

     

    Conférence annuelle des représentants de Tahiti Tourisme

     

    Quatorze promoteurs de la destination Po­lynésie, représentant les marchés de 18 pays, étaient réunis, hier, au lycée hôtelier pour la conférence annuelle des représentants de Tahiti Tourisme.

    Indirectement, ils font vivre la principale industrie polynésienne. Ils ont le sourire grâce à un chiffre +9 %. C’est la hausse de la fréquentation touristique au fenua depuis le début de l’année. Le record revenant au marché chinois avec une hausse de 53 %.

    Augmenter, c’est justement l’objectif du GIE : le nombre de touristes, mais aussi les dépenses de ces derniers, le nombre d’îles visitées où Bora Bora ne serait pas l’unique vedette et, enfin, le type d’hébergement pour ne pas laisser la place qu’aux hôtels.

    Mais qui veut faire plus, demande plus. Là aussi, Tahiti Tourisme devrait obtenir satisfaction. Présent hier, le ministre du Tourisme Jean-Christophe Bouissou a confirmé que son budget serait augmenté substantiellement “de plusieurs centaines de millions de francs supplémentaires.

    Le conseil des ministres n’a pas encore arrêté de chiffre, “mais je peux dire que le gouvernement est unanime, pour constater que le secteur du tourisme est vraiment en train de bien se développer, les chiffres sont incontestables, et pour doter ce secteur d’activité des moyens nécessaires pour continuer à développer la fréquence des touristes qui viennent en Polynésie.

    Actuellement, Tahiti Tourisme peut compter sur un budget de 1,6 milliard en comptant le fonctionnement et les programmes d’actions, c’est ce dernier point qui devrait faire l’objet d’une enveloppe supérieure.

    Reste à savoir si les bons résultats en termes de fréquentation sont bien la conséquence des seules actions du GIE, sans tenir compte du climat des affaires, du prix des billets et autres facteurs extérieurs.

    Si nous avons de bons résultats, c’est qu’il y a un bon travail à tous les niveaux. Aujourd’hui, le GIE est vraiment notre fer de lance pour organiser la promotion de la Polynésie. Tant que j’ai des indicateurs qui sont bons, je continuerai à le soutenir. On ne change pas une équipe qui gagne”, défend Jean-Christophe Bouissou, convaincu.

    Mais le seul GIE ne peut pourtant tout faire. Alors que le projet Mahana Beach continue son chemin et sa recherche d’investisseurs, le manque de chambre semble être, selon les acteurs du tourisme, l’un des problèmes clefs à résoudre.

    Nous ne sommes pas uniquement accrochés sur le Mahana Beach, nous incitons à la réouverture de certains hôtels”, explique le ministre qui a réaffirmé la possibilité d’ouvrir les 200 chambres du Hilton de Faa’a.

    Cela sera réalisé parce que je le sais” et la construction “le plus rapidement possible” d’un établissement de 150 chambres sur le golf de Temae, à Moorea, financé par Air Tahiti Nui, la Socredo et des investisseurs privés.

    Il a aussi évoqué les réouvertures du seul hôtel de Manihi, mais aussi de deux hôtels fermés de Bora Bora. “Avec cela, nous avons déjà un potentiel de 800 à 1 000 chambres, il faut rapprocher cela des 2 000 du Mahana Beach.

    Comme l’ont révélé nos confrères de Radio 1, Michel Monvoisin a confié avoir dû refuser 40 charters chinois, soit 12 000 touristes chinois l’an prochain.

    La promotion va pourtant se poursuivre intensément sur ce marché prometteur, la campagne “Les îles du Mana” va débuter au Japon et en Chine très prochainement.

     

    F.C.

     

        Retrouvez dans notre édition du jour :       

    • Interview : David Sun, représentant du GIE Tahiti Tourisme en Chine
    • Encadré : Bientôt un bureau au Canada et en Russie
    • Encadré : Les îles du Mana :  épisode 2

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete