Habillage fond de site

Câble Natitua : la station d’atterrage de Hitia’a inaugurée

dimanche 9 décembre 2018

1

La convention de financement du câble « Natitua » a été signée vendredi matin entre le Président, le Haut-commissaire, et le PDG de l’OPT.

Dans une dizaine de jours, les abonnés à Internet des Tuamotu et des Marquises vont pouvoir enfin bénéficier d’un débit aussi rapide qu’à Tahiti. Merci à Natitua ! Le câble sous-marin domestique est connecté depuis peu à sa station de Hitia’a et, le 18 décembre, la connexion sera mise en service. Ce progrès va permettre le désenclavement numérique de pas moins de 22 000 habitants des Tuamotu et des Marquises, car le câble – de 2 800 kilomètres – relie désormais Tahiti aux îles de Hao, Makemo, Fakarava, Arutua, Kaukura, Rangiroa, Manihi, Takaroa, mais aussi Hiva Oa et Nuku Hiva. Dix autres îles des deux archipels seront desservies par un réseau de faisceaux hertziens (Amanu, de Faaite, d’Apataki, de Tikehau, d’Ahe, de Takapoto, de Ua Pou, Ua Huka, Fatu Hiva et Tahuata).

 

Égalité numérique devenue réalité

 

Lors de l’inauguration de la station d’atterrage du câble à Hitia’a, vendredi, le Président Fritch a rappelé l’importance de ce câble pour les populations concernées. « Il y a encore du chemin à faire. Natitua, c’est le désenclavement d’une grande partie de nos archipels situés dans le Nord. On aura fait un grand pas avec ces six milliards d’investissements. Cet outil manquait. Aujourd’hui, pour aller dans une pension de famille, on passe par le net, et on ne peut pas tolérer que ceux des Tuamotu soient handicapés parce que ça rame sur Internet. Ce sera un moyen de mieux communiquer en matière de développement économique. Mais derrière, il y a aussi l’Éducation et la Santé. Nous allons faire un essai avec l’hôpital de Taiohae pour faire des diagnostics en direct pour éviter de perdre du temps. »

 

Demain, Manatua pour la sécurité

 

Le président du pays a également confirmé le lancement en 2019 de l’autre projet, baptisé Manatua. « Les marchés sont attribués et nous avons signé avec nos partenaires. Manatua, c’est le problème de la sécurité de la desserte de la Polynésie française, qui n’est assurée que par un câble. Si ce câble est coupé, nous sommes coupés du monde. Manatua viendra assurer le bouclage de Honotua et nous permettra, en cas de difficulté sur le premier câble, d’être secourus par le second. » Le câble passera par Bora Bora avant de rejoindre les îles Cook, les Samoa et Niue.

Cette fois, l’État ne participera pas autant que pour Natitua. L’opération purement locale, qui s’élevait à plus de 6,5 milliards de francs, a été financée à hauteur de 55 % par l’Office des postes et télécommunications (OPT), et à hauteur de 45 % par l’État.

 

LDT

 

2

La mise en service de la connexion sera effective le 18 décembre. La station d’atterrage du câble Natitua a été implantée à Hitia’a.

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pensez-vous que la visite de la ministre de la Justice au fenua pourrait régler le problème foncier ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete