Le Caillou fidèle à Sarkozy

    mardi 22 novembre 2016

    Le taux de participation, tous électeurs confondus, n’a guère dépassé 5 %. (© LNC)

    Le taux de participation, tous électeurs confondus, n’a guère dépassé 5 %. (© LNC)

     

    La Nouvelle-Calédonie reste une terre sarkozyste. C’est ce qu’il ressort du premier tour de la primaire de la droite et du centre en vue de l’élection présidentielle. Ici, Nicolas Sarkozy est arrivé largement en tête avec 38,34 % des suffrages exprimés, près de huit points devant François Fillon (30,93 %).

    Alain Juppé, pourtant qualifié au plan national, ne termine en Nouvelle-Calédonie que troisième avec 25,33 %. Les autres sont loin, voire très loin. Bruno Le Maire termine à 2,24 %, Nathalie Kosciusko-Morizet à 1,32 %, Jean-Frédéric Poisson à 0,6 % et Jean-François Copé ferme la marche avec 0,31 %.

    Mais le fait saillant de ce premier tour de la primaire de la droite et du centre en Nouvelle-Calédonie, c’est une participation très maigrelette (entre 5 et 6 % des électeurs inscrits pour un total de 7 146 votants). On est bien loin des 4 millions de votants en métropole.
    Un autre jour, on aurait pu accuser l’excès de soleil. Cette fois, on pourra dire qu’il pleuvait vraiment trop. On peut aussi avancer qu’après tout, ce scrutin ne concerne grosso modo que la moitié du corps électoral.

    Certes, une partie des mouvements indépendantistes a affiché son total désintérêt pour l’élection présidentielle et pour les législatives qui suivront. Ces scrutins nationaux sont à 18 mois du référendum d’autodétermination, ils sont donc considérés comme quantité négligeable.

    Mais tout de même, comme le remarque l’ancien sénateur Simon Loueckhote, en Nouvelle-Calédonie, une partie de la population passe son temps à déplorer le manque de présence et d’action de l’État. C’est spécialement vrai de la population loyaliste. Les premiers concernés sont les habitants du Mont-Dore, qui ont vu leur route coupée à plusieurs reprises ces trois dernières semaines.

    Alors que l’État vient d’annoncer des mesures fortes en matière de sécurité, les bureaux de vote de cette commune en première ligne n’ont jamais atteint les 10 % de participation.   

    LNC

      Edition abonnés
      Le vote

      Seriez-vous prêt à accepter de travailler avec une patente si un employeur vous indiquait qu'il ne peut pas vous salarier ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete