Habillage fond de site

Le cancer du sein, sans tabu

lundi 23 octobre 2017

 

Ce stand, particulièrement plébiscité, donnait aux visiteurs les clés d’une autopalpation réussie.

Ce stand, particulièrement plébiscité, donnait aux visiteurs les clés d’une autopalpation réussie.

La nef du centre hospitalier du Taaone était aux couleurs d’octobre rose, hier, à l’occasion d’une journée de sensibilisation dans le cadre de la lutte contre le cancer du sein.

Une cérémonie en prières et en chansons a donné le coup d’envoi des animations, en milieu de matinée. « C’est une journée d’espoir et d’information. Le message reste le même : rappeler à toutes les femmes qu’elles doivent aller faire leur mammographie à partir de 50 ans. C’est gratuit et ça peut vous sauver la vie. Avant, palpez vos titi », insiste la présidente de la Ligue polynésienne contre le cancer, Patricia Grand. Pour joindre le geste à la parole, un stand particulièrement plébiscité proposait aux femmes – mais aussi aux hommes – de se familiariser avec l’autopalpation, grâce à quelques précieux conseils, doublés d’un exercice pratique sur un buste prévu à cet effet.

 

 

Les professionnels à l’écoute

 

 

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan cancer, le ministre de la santé, Jacques Raynal, a assuré que des efforts seraient faits concernant la régularité du recrutement des spécialistes.

Lors de son discours, il a également confirmé que des chimiothérapies externalisées seraient bientôt proposées dans les hôpitaux de Taravao et de Uturoa.

En marge des ateliers de bien-être, les visiteurs avaient l’opportunité d’approfondir le sujet avec des professionnels, documentation spécialisée à l’appui.

Le personnel d’oncologie et de radiothérapie était mobilisé, jusqu’aux médecins, qui ont animé une conférence dans l’amphithéâtre, l’occasion d’aborder plus en détails la maladie, ainsi que les différentes formes de dépistage et de traitement.

A l’issu des échanges, les auditeurs ont eu l’opportunité de visiter les services concernés. « Les années passées, on se réunissait à l’extérieur, mais j’ai pensé que le fait de se retrouver à l’hôpital pouvait profiter à plus de monde, y compris aux patients », souligne Patricia Grand.

Des concerts, des prestations de danse et un défilé de mode ont contribué à l’ambiance festive de cette journée. Le mois d’octobre touche à sa fin, mais « le combat pour la vie » se poursuit tout au long de l’année, à Tahiti et dans les îles, tous cancers confondus.

 

 

A.-C. B.

 

2
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete