Habillage fond de site

Carrefour Punaauia sera rouvert samedi 12 novembre

vendredi 11 novembre 2016

3-jmm-guerre-des-hypers

 

 

Le coup de chaud est passé sur le magasin Carrefour de Punaauia. Après une fermeture de près de quinze jours suite à l’incendie dans son local technique qui a coupé l’alimentation électrique de l’enseigne, le plus ancien hypermarché de la côte Ouest, qui fête par ailleurs ses trente ans ce week-end, peut remonter faire remonter les rideaux de fer.

« C’est bon, samedi matin, 8 heures, on peut à nouveau accueillir les clients », expliquait soulagé le directeur de Carrefour Punaauia, Eric Corlier. « Depuis le 30 octobre à 2 h 12 du matin, nous étions privé d’électricité suite à l’incendie, mais hier (vendredi) tout est revenu en ordre. »

En effet, en l’espace de deux semaines, un nouveau local en dur de 14 mètres de long et 4 m de large a vu le jour, abritant les nouveaux groupes électriques provisoires qui alimentent désormais le magasin. « Nous avons mis tout en œuvre pour une réouverture la plus rapide possible », reprend Eric Corlier qui félicitait par la même occasion toutes les équipes techniques ainsi que l’ensemble de son personnel qui aujourd’hui encore, jour férié, était à pied d’œuvre pour remettre les rayons en place pour une ouverture dans les conditions normales de l’enseigne.

« Nous avons terminé les travaux dans la nuit de jeudi à vendredi, et vendredi matin, la commission de sécurité a donné son feu vert », poursuit le gérant de Carrefour. L’installation provisoire devrait rester en place pendant six à huit mois, le temps que des travaux définitifs pour la reconstruction d’un local technique soient terminés.

Pour l’heure, c’est un transformateur mobile qui assure la répartition du courant. « On a réussi à remettre en route toute la partie technique en toute sécurité », poursuivait Eric Corlier. « L’installation est conforme. »

 

Trente ans

 

Le magasin historique de la côte Ouest pourra donc accueillir ses clients demain matin pour une journée symbolique. Il y a trente ans jour pour jour que le bâtiment est sorti de terre et qu’il accueillait ses clients sous l’enseigne Euromarché. « Beaucoup d’actions commerciales sont donc prévues », nous explique-t-on. « Il faut montrer que nous sommes toujours là, après trente ans, toujours vigoureux. »

Une vigueur qui n’a pas failli même avec cet incendie qui a fait prendre des décisions difficiles à la direction. « La chambre froide a toujours continué de tourner, il n’y a donc pas eu de rupture de la chaîne. Mais tout n’a pas pu être sauvé. Nous avons du jeter pour 25 millions de francs de marchandises. » Un coup dur, mais nécessaire pour rester de qualité. « Je ne supporte pas la médiocrité », conclut le gérant des lieux. « La sécurité des personnes dans le magasin, et la sécurité alimentaire est notre soucis principal. »

Un état d’esprit qui sera à nouveau en action dès demain matin.

 

Bertrand Prévost

 

 

926
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete