Habillage fond de site

Casino change de main

vendredi 12 mai 2017

Casino

Que deviendra le feu Géant Casino de Punaauia ? Réponse, sans doute, le 17 mai. (© archives LDT)

Le Casino de Outumaoro, le supermarché de Franck Falletta censé concurrencer le géant Carrefour, face à lui, n’est bientôt plus. En inactivité depuis un bon moment, le bâtiment toujours estampillé Casino va être mis aux enchères publiques, mercredi prochain, au matin, au tribunal civil de Papeete. La mise à prix – terrain et bâtiment – est de 800 millions de francs, une somme colossale mais un emplacement exceptionnel.

C’est une récente annonce légale, parue dans nos colonnes, qui nous a mis la puce à l’oreille. Elle annonçait, d’une certaine manière, une banqueroute et un jackpot, pour rester dans le vocabulaire du “casino”. “Banqueroute” d’un homme d’affaires, Franck Falletta, un moment touché par la baraka, tentant même une carrière politique avec son parti Te Ara Tia (la voix juste) aux élections territoriales d’avril 2013, porté par une main de Dieu digne de Maradona et d’un jeu de cartes rempli de belles attractions – dont le Mahana Beach (avec un vrai casino) – et de prix imbattables pour la population, avec son enseigne de grande consommation. Le bastion ? Cet immense bâtiment, situé en bas de la RDO, dans la commune de Punauia.

“Jackpot” car sans doute le prochain acquéreur est à même de faire une bonne affaire, alors que les ennuis judiciaires de l’homme d’affaires sont loin d’être terminés.

 

Trois enseignes pour une guerre des prix

 

À son apogée, l’enseigne disposait de trois unités, au centre-ville de Papeete et face aux deux Carrefour, côte est et côte ouest, à savoir Punaauia et Arue, et promettait une guerre sans merci sur les prix.

Mais au final, en avril 2015, après plus d’un an et demi de procédures et pas moins de huit renvois, le tribunal de commerce a finalement décidé de liquider la majorité des sociétés du groupe Casino, alors que l’intéressé promettait, six mois plut tôt, en octobre 2014, dans les colonnes de La Dépêche de Tahiti, que “le Géant Casino allait ré-ouvrir en mars” de la même année, plan de continuation en main.

L’exploitant en Polynésie française des enseignes de grande distribution Casino et Géant Casino à l’époque, le groupe Sunpadis, faisait l’objet d’une procédure de redressement judiciaire depuis le 19 juillet 2013.
Il était confronté à près de 3,6 milliards de francs de dettes. Seule la société civile gérant le foncier du magasin de Arue a été rachetée par le groupe du propriétaire de Carrefour en Polynésie, Louis Wane.

Le Géant de Punaauia est donc bientôt mis aux enchères, réparti en six parcelles, bâtiment compris.
Franck Falletta avait également misé sur le tourisme et s’était porté acquéreur du groupe Tahiti Nui Travel mais, après de très longues tractations, débutées en 2015, Grey Investment Group de Frederick Grey annonçait le rachat effectif du groupe Tahiti Nui Travel de Franck Falletta, le 12 novembre dernier. Les centaines d’emplois du groupe touristique ont été préservées. La centaine d’emplois des Casino n’a jamais revu le jour, malgré de belles promesses.

Mis en examen dans deux dossiers différents pour “abus de biens sociaux” suite à la découverte de mouvements de fonds suspects entre ses sociétés gérant les anciens magasins Casino et son groupe Tahiti Nui Travel, Franck Falletta a été placé sous un double contrôle judiciaire et son passeport lui a été confisqué en 2015.
Mais en mars, son avis médical a confirmé la nécessité d’être évasané pour subir une opération qui n’est pas pratiquée en Polynésie et son passeport lui a été rendu, dans le but de pouvoir se faire soigner.
Franck Falletta doit désormais rester sur le territoire national, outre-mer compris, et, selon nos informations, ce dernier se trouverait dans l’Hexagone.
Sera-t-il là pour la vente aux enchères du 17 mai de son ancien fleuron de l’alimentation ? Rien n’est moins sûr.

 

Christophe Cozette

386
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Faut-il le retour d'une maternité à Taravao ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete