Habillage fond de site

Un casting pour les futures stars de la pub et de l’événementiel

lundi 12 mars 2018

Jeunes et moins jeunes, “beaux gosses” ou “tronches” : la publicité et l’événementiel sont toujours à la recherche de nouveaux visages.

Jeunes et moins jeunes, “beaux gosses” ou “tronches” : la publicité et l’événementiel sont toujours à la recherche de nouveaux visages.

Exotic Gardens est une agence de communication dont le travail est forcément familier aux Polynésiens, même sils ne savent pas qui est derrière les concepts et les images des nombreuses campagnes de publicité que lagence réalise. Depuis peu, Exotic Gardens se double dune agence dévénementiel, Salt. Les deux structures sont constamment à la recherche de nouveaux visages et de nouveaux talents. Samedi dernier, la directrice, Sandrine Pasbecq, avait investi avec ses collaborateurs lun des salons de lIntercontinental de Faaa pour un grand casting.

Lidée, aujourdhui, cest quen Polynésie, il ny a pas dagence de mannequins, ni dagence de talents. Nous sommes souvent en recherche de mannequins pour les campagnes de nos clients, et Salt recherche des talents particuliers, artistiques ou sportifs. Jusquà présent, on faisait des castings sauvages, mais ça nous prend énormément de temps. Donc lidée était de réunir les personnes sur une seule journée et de nous créer un fichier pour constituer notre matière première. Ça nous permet aussi de rencontrer de nouveaux visages,” explique Sandrine.

« Je me suis dit pourquoi pas ? »

Dans la seule matinée, plus de 80 personnes se sont présentées. Environ 20 à 30 % de talents, dit Sandrine, le reste ce sont des familles qui viennent avec les enfants. Parmi les aspirants mannequins, il y a tous les styles. Ça peut être aussi bien des mannequins au sens mode ou des vrais gens’.” Après avoir rempli une fiche de renseignements, assortie de laccord parental pour les mineurs, les candidats étaient reçus dans un salon transformé en studio photo par des professionnels. Un bref entretien avec lun des responsables de lagence, puis quelques photos, ou une vidéo pour les artistes, et les voici répertoriés dans le fichier des deux agences.

Chloé Lozahic, 17 ans, est venue avec son ukulele (et quelques copines pour le soutien moral). Elle a chanté pour la première fois devant des inconnus une composition de son cru, Believe. Malgré sept ans de musique et trois ans de chant à son actif, elle se dit très stressée au début, un peu mieux vers la fin”. “Mais je tremblais ! Cétait juste pour mamuser, si ça peut déboucher sur quelque chose cest bien.”

Drighton, lui, na absolument pas tremblé, malgré ses cinq ans. Venu avec sa maman Amanda et sa grande sœur Hayllie, très élégant dans son ensemble short-chemise rouge et blanc et savates assorties, il a pris le casting comme un jeu dont il était le héros, et souri de toutes ses dents à lobjectif du photographe. Je me suis dit : Pourquoi pas ?, raconte sa maman. Je veux que mes enfants souvrent à dautres horizons.”

Alors, les habitants du fenua, timides ou pas ? Je pense quen fait les médias, les émissions de casting et de talents type The Voice ont familiarisé les gens avec le processus, analyse Sandrine. On essaie de les mettre à laise et, comme aujourdhui il ny a pas denjeu immédiat, cest sans doute moins stressant. Après, on voit quand même quen général, les plus timides ce sont les hommes. Cest souvent madame qui amène monsieur !” Si le cœur vous en dit et que vous navez pas pu ou pas osé vous présenter samedi dernier, sachez que vous pouvez toujours envoyer photos et courtes vidéos, avec un petit CV, via la page Facebook de Exotic Gardens.

C.P.

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon-vous, qui sera élue Miss Tahiti 2018 ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete