Habillage fond de site

La CCISM va lancer l’opération Mon repas malin

vendredi 10 novembre 2017

Mon repas malin

Réunion d’information au marché de Papeete où des représentants de la CCISM et de l’Ademe sont intervenus pour expliquer la Semaine européenne de réduction des déchets à l’occasion de laquelle est organisée l’opération Mon repas malin. (©Photo : John Hiongue/LDT)

La chambre de commerce, d’industrie, des services et des métiers (CCISM) va lancer dans une dizaine de jours, du 20 au 24 novembre, une opération inédite baptisée Mon repas malin.

Une réunion d’information s’est déroulée hier matin au marché municipal de Papeete afin de faire passer le message auprès des propriétaires de snacks qui exploitent un stand de vente à emporter dans le quartier afin, notamment, de répondre aux questions que peut soulever l’opération.

“C’est à l’occasion de la Semaine européenne de réduction des déchets que la CCISM organise cette opération en partenariat avec l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et le collectif Nana sac  plastique”, explique la responsable de la cellule action commerciale, Odile Tcheou.

“Pour le marché de Papeete, la conseillère municipale Agnès Champs nous a sollicités afin que nous intervenions auprès des professionnels des métiers de bouche. Le but du jeu est que les gens viennent avec une assiette ou une boîte hermétique, afin que le restaurateur puisse y déposer leur déjeuner. Cette opération s’adresse aux salariés qui ont l’habitude de manger en milieu de journée, dehors ou au sein de leur entreprise, après être allés chercher un plat à emporter dans un restaurant ou un snack qui participe à notre événement. L’occasion pour eux d’en finir avec les barquettes en plastique jetables.”

“ Toucher le public de midi ”

 

Odile Tchéou pilote ce projet éco-responsable et écocitoyen avec la conseillère en qualité hygiène et sécurité environnement à la CCISM, Orama Richaud.

Pour elle, cela ne devrait pas représenter une contrainte pour les professionnels de la restauration d’adhérer à cette opération.

“Pour cette première édition, on veut d’abord toucher le public de midi et, qui sait, lors des prochaines éditions, on pourra proposer le même concept, mais en soirée. Pour nous, l’important est de dire “Stop aux barquettes”. La personne vient avec son propre récipient recyclable pour obtenir le même contenu que dans une barquette alimentaire classique. Notre cible principale : les travailleurs qui font leur pause déjeuner de midi et qui ont l’habitude d’acheter leur repas dans une barquette.”

L’opération sera lancée simultanément auprès de nombreux restaurants de Tahiti, Moorea, au encore aux Raromatai, et même aux Marquises… “C’est la qualité, pas la quantité qui compte”, précise Odile Tchéou qui attend des retours de confirmation de la part des établissements à qui des invitations à participer à l’opération ont été envoyées par e-mail depuis quelques jours.

En parallèle, un grand jeu concours est mis en place (lire ci-contre). Ce jeu invite à participer à cette opération écoresponsable en se prenant (selfie) ou en se faisant prendre en photo en train d’aller acheter son plat à emporter, avec une assiette ou une boîte hermétique sous le bras.

 

De notre correspondant J.H.

 

 

 

147
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete