Célébration – La base navale a fêté ses 80 ans

    lundi 3 octobre 2016

    navale

    Les portes étaient ouvertes, à la base navale de Papeete, samedi dernier. (Photo : Jean-Luc Massinon)

     

    Bel anniversaire que celui de la base navale qui fêtait, samedi dernier, ses 80 ans. Cette matinée portes ouvertes a connu un vif succès. Le public a dû s’armer de patience pour entrer, passer de la zone technique à celle de commandement et pour visiter les navires à quai.

     

    C’est par centaines que les visiteurs se sont présentés aux premières heures, samedi dernier, à l’entrée de l’ancienne zone technique de la DCN, au pont de Motu Uta. Ce passage était obligé pour obtenir le laissez-passer. Mais certains ont dû faire la queue durant 45 minutes, même s’ils avaient eu la prudence de s’inscrire avant sur Internet.

    Une autre file, toute aussi longue, canalisait les badauds de dernière minute. Même une fois entrées, les familles n’avaient pas fini de faire la queue. Car les déplacements entre les ateliers de l’ex-DCN et la base commandement au quai des ferries ont été rendus difficiles en raison de l’affluence. Le petit bus, qui faisait l’aller-retour entre la zone nord et la zone sud, a vite été saturé.

    La petite vedette maritime prenait bien trop peu de passagers pour transférer par la rade tout le public. Les plus courageux ont fait le chemin à pied, au milieu de la circulation, tant les trottoirs étaient encombrés de voitures stationnées. À l’évidence, cet anniversaire a été victime de son succès.

     

    Démonstrations, hélitreuillage et pompons rouges

     

    Outre ces désagréments, les portes ouvertes ont enchanté parents et enfants. Les marins avaient préparé de nombreuses démonstrations (chiens d’intervention, techniques de combat) à heures régulières. Les plus jeunes pouvaient encore revêtir la tenue de pompier et même combattre le feu lors d’un exercice sécurisé.

    D’autres ont joué les sauveteurs en effectuant les gestes de premiers secours. À saluer l’attention portée par les organisateurs à la mode du selfie car, à plusieurs endroits, il était possible de porter un uniforme de la marine le temps d’une photo. Le célèbre bonnet blanc et bleu surmonté du pompon rouge a eu beaucoup de succès.

    Le public aura également pleinement profité de ces portes ouvertes pour monter à bord de quelques navires, dont celui de la gendarmerie maritime, et surtout apprécier de pouvoir accéder au dock flottant. D’en bas, ou d’en haut, tous ont pu mesurer le gigantisme de cette cale mobile, qui portait d’ailleurs dans ces entrailles deux navires à sec pour des réparations.

    Mais le clou du spectacle a sans nul doute été l’hélitreuillage effectué par le Dauphin de la 35F. L’arrivée de l’appareil a fait fort impression sur le jeune public. La stabilité de l’aéronef le temps de l’opération et la maîtrise de cette simulation de sauvetage en mer ont démontré le grand professionnalisme de l’équipage.

     

    J.-L.M.

     

        Retrouvez dans notre édition du Lundi 3 Octobre 2016 :   

    • Trois questions à : Capitaine de frégate Joffrey Guerry, Commandant de la base navale de Papeete – “C’est une belle page d’histoire”
    • Toutes les photos de cette journée

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete