Centenaire du premier message radiotélégraphique

    jeudi 24 décembre 2015

    Mardi 29 décembre, on célébrera à Mahina le centenaire du premier message radiotélégraphique. 
    Ce moment clé dans l’évolution des télécommunications en Polynésie serait passé aux oubliettes si un agent de la poste n’était pas tombé sur une vieille plaque commémorative de l’événement, abandonnée dans un local. Aujourd’hui à la retraite de l’OPT, mais premier adjoint au maire, Frédéric Fritch n’est pas peu fièr d’avoir fait cette découverte et d’être à l’initiative de cette célébration. 
    C’est en se penchant sur cette histoire que les organisateurs ont pu mesurer l’importance de ce premier appel. Au lendemain du bombardement de Papeete, c’est à Mahina que les autorités décident d’installer une station TSF (télégraphie sans fil). Jusque-là, les nouvelles et les courriers n’arrivaient que par bateau. 
    Et si en 1915, il y a bien quelques lignes téléphoniques entre sites industriels, la Polynésie est isolée du reste du monde. En décembre, on lance depuis la station Haapape (ancien nom de Mahina) des messages codés, qui utilise l’alphabet morse.
     Le 27 décembre, le poste radiotélégraphique de Samoa répond, et les 29 échanges avec son interlocuteur des messages de 
    700 mots. Tahiti sort de son isolement, même si l’usage des transmissions en cette période de guerre est essentiellement militaire. 
     
    Des ondes aussi vers les îles

     Après ce grand pas vers le monde, il faudra attendre quelques années pour que les antennes fleurissent dans les îles, avec apparition de la BLU (bande latérale unique) où l’on peut cette fois parler et entendre son interlocuteur. Il faut toutefois passer par un opérateur. 
    Certains se souviennent des communications “privés” que tout le monde finalement pouvait entendre. 
    Les stations terriennes ne viendront qu’en 1990 avec la mission de désenclavement des archipels confiée à l’OPT. Mahina radio sera une des dernières à utiliser les ondes pour les avis maritimes jusqu’à l’avènement des appareils satellitaires. 
    À Herehetue et Tematangi aux Tuamotu, jusqu’à il n’y a pas longtemps, on passait encore des télégrammes et dépendait d’un opérateur pour communiquer avec le reste du fenua. 
    Ce dernier réseau sera bientôt fermé. Les antennes de Mahina ont presque toutes disparu, démontées en raison du risque cyclonique pour les dernières. C’est une page de l’histoire qui se tourne. 
    Cela méritait bien une belle cérémonie. Les écoles de la commune ont participé à un concours de dessins. Un jury a sélectionné les plus belles œuvres pour réaliser une carte postale et un timbre pour l’événement. En plus de l’inauguration d’une stèle avec la plaque retrouvée, une exposition rappellera cette page d’histoire et l’évolution de la communication. À voir à partir du 29 décembre au bureau de poste OPT de Mahina. l. 

    J-L.M.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete