Le centre culturel ’Arioi présente ses activités

    mardi 16 août 2016

    Le centre culturel et artistique ’Arioi de Papara se trouve  à l’emplacement de l’ancien Musée du coquillage, au centre  de la commune. (Photo : Charles Taataroa)

    Le centre culturel et artistique ’Arioi de Papara se trouve à l’emplacement de l’ancien Musée du coquillage, au centre de la commune. (Photo : Charles Taataroa)


    Ouvert depuis un an et demi

     

    Le centre culturel ’Arioi de Papara a organisé hier après-midi une journée portes ouvertes. L’occasion de montrer au public, mais également à la population de Papara, les activités qu’il propose, dont le soutien scolaire, l’art plastique, les activités manuelles et le yoga, qui est une nouveauté, mais aussi de la danse moderne.

    Cette dernière activité est gérée par un jeune de l’association Rima Taurea en contrat de service civique. Ce dernier, également talentueux en ’ori Tahiti, assiste aussi Hinatea Colombani, qui dirige l’école de danse Matehaunui. À la fin de son contrat, il devrait développer la danse moderne au centre culturel ’Arioi.

    Le soutien scolaire est destiné aux élèves scolarisés de la 6e à la terminale et les cours sont essentiellement axés sur les mathématiques et le français. Les arts plastiques et les activités manuelles sont, quant à eux, développés dans l’atelier Papara’zarts dirigé par Sylvie Cantot.

    Ces deux activités sont destinées aux enfants à partir de 5 ans et demi ou 6 ans. Pour les adultes, l’atelier propose des cours de dessin et de peinture aquarelle ou acrylique. Il y aura également de la peinture “émotionnelle”.

    Quand on ne sait pas dessiner, je suis là pour donner un coup de pouce, précise Sylvie Cantot. L’idée est de faire en sorte que les gens puissent s’exprimer librement en peinture ou avoir une formation académique, puisque j’ai eu la chance de faire des hautes études en art.

     

    Fédérer les partenaires

     

    C’est Hinatea Colombani, directrice de l’école de danse Matehaunui, qui a eu l’idée de créer ce centre culturel à Papara. Ça fait un an et demi qu’elle loue un bâtiment de la mairie qui abritait l’ancien Musée du coquillage.

    Elle a commencé à inclure d’autres partenaires, tous patentés, afin de créer véritablement ensemble ce centre culturel.

    Si chacun devait avoir son propre local, explique-t-elle, financièrement, ça nous reviendrait cher. Et si les charges sont chères, les tarifs de nos prestations devraient également l’être. Donc, c’est assez difficile de s’en sortir. L’idée était de mutualiser les moyens et de développer un lieu où les enfants de Papara peuvent venir et régler quelques soucis qu’ils ont eus à l’école et ensuite s’imprégner de leur culture.

    Après les vacances du mois de septembre, le centre culturel va proposer le package Hiroa, destiné aux enfants scolarisés à partir de la 6e. Les mercredis et vendredis, ils pourront faire du ’ori Tahiti, des cours de percussions ou encore du himene traditionnel avec Mike Tessier, chef du groupe Tamarii Papara.

    Dans ce package est également incluse la culture générale. “Le but, c’est de connaître nos héros polynésiens. On connaît Napoléon… Est-ce qu’on connaît Opuhara ou Purea ?”, s’interroge Hinatea Colombani.

    Si le dossier de financement est accepté par le contrat de ville, ce package sera lancé dès le mois prochain.

     

    C.T.

     

    Contact
    Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez joindre le centre culturel et artistique ’Arioi par téléphone au 87.75.29.99.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete