Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

Une chaîne de solidarité pour sauver “Bobby”

mardi 7 février 2017

Sauvetage dauphin Bobby

À l’embouchure de la Vaipio, il n’y a plus de vagues. Carole Abert soutient l’animal pour qu’il ne repose pas sur le fond et puisse respirer. Un petit garçon marquisien l’a appelé “Bobby” et s’est vraiment impliqué dans son sauvetage. (© G Gutot/LDT)


Les habitants de Hiva Oa ont uni leurs efforts vendredi, pour venir en aide à un mammifère marin échoué sur une plage. Contactée, l’association Mata Tohora a alerté le référent du réseau ainsi que les autorités. Grâce à la mobilisation des gendarmes, pompiers et habitants, l’animal, surnommé Bobby par un jeune garçon, a pu rejoindre ses congénères.

Vendredi matin, des habitants de Atuona ont vu un dauphin échoué sur la plage. Passé un moment de curiosité, une chaîne s’est mise en place pour tenter de sauver l’animal, qu’un jeune garçon avait spontanément baptisé Bobby. Une première tentative de le remettre à flot a été entreprise. Aidé par Pahu, un mutoi du village, l’animal a été remis dans l’eau, s’est éloigné quelque peu, mais malgré les efforts dispensés pour l’empêcher de revenir, il s’est échoué à nouveau.
Voyant qu’il était impossible d’agir, trois jeunes Marquisiens, profitant des vagues, l’ont alors déplacé, éloigné des rochers et emmené à l’embouchure de la rivière Vaipio. Ne pouvant le laisser reposer sur le fond, l’animal risquant de s’étouffer, Philippe Cristofini, kinésithérapeute, et d’autres Marquisiens ont alors tenté à plusieurs reprises de l’éloigner de la plage, essayant de lui faire franchir les rouleaux -car la houle était forte ce jour-là- tout en veillant bien à ce qu’il puisse respirer.

Agnès Benet, docteur en biologie marine, fondatrice et directrice de l’association Mata Tohora, contactée à Tahiti, a alors alerté le référent du réseau à Hiva Oa, Jérémie Kehuehitu, ainsi que les autorités, pour activer le processus de sauvetage. La gendarmerie a donc appelé les pompiers qui sont arrivés avec leur embarcation. Ceux qui soutenaient le mamifère marin, ballotés par la houle ont réussi à l’amener auprès du bateau au-delà des rouleaux. Coordonnées par Bryan O’ Connor et Jérémie, les manœuvres des pompiers ont permis de hisser l’animal à bord puis, recouvert de serviettes mouillées, régulièrement arrosées pour ne pas que sa peau se dessèche, celui-ci a été conduit jusqu’au canal du Bordelais où ses congénères se déplacent fréquemment en groupe.

Pendant toutes ses manœuvres de remise à l’eau, de maintien en surface, jusqu’à son transfert sur le bateau, le naufragé est resté calme, se laissant conduire, “Il sentait peut-être que nous voulions l’aider”, a constaté une habitante. Par contre, arrivé à destination, il a commencé à s’agiter : d’autres dauphins étaient présents, ils ont probablement communiqué entre eux. Remis à l’eau, il s’est éloigné rapidement pour les rejoindre. Jérémie l’aurait même vu sauter. Etait-ce lui ou un autre ? Pas facile de l’assurer mais la fin de l’histoire est belle.

De notre correspondant
Gérard Guyot

1108
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Faut-il le retour d'une maternité à Taravao ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete