Habillage fond de site

Un challenge sportif pour parler du don d’organes

jeudi 11 octobre 2018

IMG-3900

Le challenge consiste à parcourir, sur des avirons indoor, la plus grande distance possible en 4 minutes. (Crédit : DR)

La journée mondiale du don d’organes, le 17 octobre, permet d’ouvrir une campagne de sensibilisation et d’information sur le sujet. Et l’association “Un don de vie” organise, en partenariat avec Fare Hoe, un challenge d’aviron indoor sur le thème : “Be a hero”, les 19, 20 et 21 octobre, au parc de Paofai, à Papeete.

Un événement sportif et ludique, accompagné de stands d’information sur le don d’organes, d’ateliers regroupant des témoignages de greffés, de malades en attente de greffe, de proches de donneurs…

Une occasion aussi de faire connaître l’aviron indoor, activité physique accessible à tous qui, pratiquée régulièrement, permet de garder une bonne condition physique, voire de l’améliorer. Les associations “Un don de vie” et  “Fare hoe” organisent ce challenge en partenariat avec le ministère et la direction de la Santé et le CHPF.

Le message principal de cette année est de “faire connaître sa volonté de donner ou pas ses organes, maintenant”

Le challenge “Be a hero”, destiné aux scolaires, aux entreprises, aux familles et au public, permettra de s’affronter sur des rameurs indoor selon des catégories bien définies. Une catégorie “transplantée” est ouverte à tous les greffés du fenua (cœur, foie, cornée, reins…), ainsi qu’une catégorie “sport adapté”.

Ce challenge consiste à parcourir, sur des avirons indoor, la plus grande distance possible en 4 minutes. La participation est de 1 000 F/personne, donnant droit à un tee-shirt et une bouteille d’eau, remis le jour de l’évènement.

Une prise en main des rameurs et un entraînement de 5 minutes sont prévus avant chaque course.

Les inscriptions se font en ligne sur Facebook Fare hoe ou “Un don de vie”, avec paiement chez Olympians sport, ou le jour même.

Pour les entreprises, chaque participant se verra attribuer un nombre de points calculé en fonction de la distance parcourue et de son rang au “général entreprises”. Le classement se fera au nombre de points totalisés par les cinq meilleurs hommes et cinq meilleurs femmes de leur entreprise. Les plus sportifs peuvent aussi remporter un prix dans les catégories “ individuel hommes ou femmes”.

L’entreprise gagnante remportera une journée récréative sur une pirogue, de quoi consolider la cohésion des salariés, ainsi qu’un trophée qui sera remis en jeu sur trois ans. Pour le public, le challenge est ouvert dès 14 ans. La durée est identique, de 4 minutes. Le challenge de 4 minutes est également conçu pour donner un test simple et fiable de la forme aérobie.

La forme aérobie est un bon indicateur de la condition physique générale car elle sous-tend 95 % de toutes les formes d’activité. Chaque participant connaîtra, à la fin de sa course, un indicateur assez précis de sa condition physique en comparant simplement la distance parcourue en 4 minutes avec le graphique mis à disposition le jour de l’événement.

Des lots récompenseront les trois premiers de chaque catégorie. Un billet d’avion Papeete/Auckland/Papeete, offert par Air Tahiti Nui, sera à gagner par tirage au sort parmi tous les participants. La remise des prix se fera le dimanche 21 octobre, lors du concert de clôture offert par des artistes locaux (Verua, Félix Vilchez, John Menezes…), à 11 h 30.

De nombreuses animations sont prévues, tels des jeux ou du théâtre d’improvisation. Des dépliants, des cartes de donneurs seront à disposition, ainsi que des professionnels de santé travaillant dans la chaîne de vie du don à la greffe pour répondre à toutes les questions.

Un stand dédié aux différentes confessions religieuses afin de répondre au questionnement du croyant pratiquant ou non face au don d’organes… La population, ainsi que les professionnels médicaux et paramédicaux du secteur public ou privé, sont invités à venir prendre part aux ateliers d’informations.

LDT

 

 

Greffe rénale : 140 personnes en liste d’attente

Cent quarante patients inscrits sur la liste d’attente souffrent d’insuffisance rénale terminale, et leur vie dépend d’une machine. Avec eux, ce sont 140 familles qui espèrent chaque jour un don. Ils sont de plus en plus nombreux à s’inscrire sur cette liste car la maladie rénale se développe de manière fulgurante sur le territoire, et son coût est faramineux.

La transplantation rénale est le traitement de choix, et elle est devenue possible à Tahiti depuis octobre 2013. Elle offre une meilleure qualité de vie, une espérance de vie plus longue et un coût moindre pour la société.

Cependant, la transplantation n’est possible que grâce aux dons de reins. Nous pouvons tous faire don d’un de nos reins de notre vivant à notre famille proche, selon des critères bien particuliers.

Autrement, nous pouvons faire don de nos deux reins dans le cas où nous sommes en état de mort encéphalique. Si vous ou un membre de votre famille, un de vos enfants attendez d’être greffé, ne souhaiteriez-vous pas qu’on vous offre une nouvelle vie, un nouvel espoir ? Nous devrions tous nous poser la question du don d’organes, aujourd’hui.

Pour être donneur d’organes, il faut avoir eu une réflexion sur le sujet, s’être informé. Nous sommes tous des donneurs potentiels car nous sommes tous des receveurs potentiels. Sur la base de ce principe de solidarité, la loi considère que nous sommes des donneurs présumés, sauf si nous avons fait connaître de notre vivant, notre opposition au don d’organes, principalement en s’inscrivant sur le registre des refus (www.registrenationaldesrefus.fr).

Cet amendement est applicable sur le territoire depuis le 28 juillet 2017. Mais les familles sont toujours questionnées pour connaître l’expression de la volonté du défunt de donner ou non ses reins. C’est pourquoi il semble essentiel d’inciter la population à se positionner en faveur ou pas du don d’organes.

 

 

Programme du samedi 20 octobre

10 h – 10 h 30 : État des lieux de la maladie rénale en Polynésie française (Dr Pascale Testevuide)

10 h 35 – 11 h 05 : La transplantation rénale : attentes et réalité (Dr Ronan Delaval)

11 h 15 – 12 h 00 : La mort cérébrale, c’est quoi ? (Dr Ouarda Krid)

12 h 30 – 13 h 30 : Ma greffe et moi, paroles de vie (Transplantés rein, foie)

13 h 35 – 14 h 05 : Le donneur vivant, explications et témoignages.

14 h 15 – 15 h 00 : Le don d’organes, une réflexion pour tous

15 h 05 – 15 h 40 : État des lieux de la maladie rénale en Polynésie française (Dr testevuide)

15 h 45 – 16 h 15 : Culture, don et religion

16 h 20 – 17 h 00 : Libres échanges

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete