Championnat des Tu’aro ma’ohi – Plus haut, plus vite, plus fort

lundi 8 juin 2015

La dernière journée du championnat de Tahiti a eu lieu samedi dernier sur le terrain Vaiparaoa, situé à côté du Musée de Tahiti à Punaauia. Venus de tous les archipels, 70 athlètes se sont affrontés dans les différentes épreuves traditionnelles. Les archipels
ont ainsi pu constituer la liste des athlètes qui les représenteront lors du Festival des sports traditionnels du Pacifique 2015 en juillet.

La Fédération des sports et jeux traditionnels a organisé samedi dernier sur le terrain Vaiparaoa, situé à côté du Musée de Tahiti à Punaauia, la dernière journée du championnat de Tahiti en présence de 70 athlètes venus de tous les archipels. Cette journée constitue également l’ultime préparatif du Festival des sports traditionnels du Pacifique 2015, prévu les 11, 12, 14 et 18 juillet.
La première épreuve, celle qui a monopolisé la matinée, le lancer de javelots, a permis aux hommes et aux femmes en individuel de rivaliser en précision, afin de planter leurs javelots dans une noix de coco située au sommet d’un mat de plusieurs mètres de hauteur. Après la fin du lancer de javelot par le passage en équipes en début d’après-midi, les plus agiles, et les plus rapides des représentants des archipels se sont élancés pour l’épreuve du grimper de cocotier. Les plus costauds se sont ensuite affrontés à l’épreuve spectaculaire du lever de pierre, avant que le décorticage du coprah ne vienne clore cette journée placée sous le signe de la compétition amicale et bon enfant.
À noter que plusieurs records ont été battus en lever de pierre, avec Mataarii Garnier qui a effectué un lever de pierre de 80 kg en 1‘88, et Eriatara Ratia, surnommé Géant, avec un temps de 3‘69 pour une pierre de 150 kg.
Les archipels ont ainsi terminé leur sélectives devant permettre de dresser la liste des athlètes qui les représenteront lors du grand rassemblement culturel et sportif dénommé Festival des sports ancestraux du Pacifique prévu au mois de juillet.
Les compétitions de lancer de javelot, de lever de pierre, du grimper au cocotier et du décorticage du coco, auront lieu les 11 et 14 juillet dans les jardins du Musée de Tahiti à Punaauia, et la course toujours très spectaculaire des porteurs de fruits se déroulera, quant à elle, le
12 juillet dans les jardins de Paofai. Ce sont les pirogues à voile qui fermeront ce festival avec une course organisée le
18 juillet à la pointe Vénus.
Ce festival, qui rassemblera plus de 200 athlètes venus des îles de la Polynésie française, en plus de ceux de Tahiti et de Moorea, s’inscrit dans la volonté des organisateurs de rassembler autour d’un thème fédérateur les pays du Pacifique.
C’est ainsi que sont attendues des délégations de Nouvelle-Zélande, d’Hawaii, de Rapa Nui, des îles Cook, de Nouvelle-Calédonie, des Samoa et, enfin, du Japon qui seront composées au total d’une quarantaine de personnes environ.
À terme, il est projeté de mettre en place un “Comité des héritages traditionnels Polynésiens” qui permettra aux pays adhérents d’élaborer des règles communes et des échanges en vue de promouvoir les sports traditionnels propres à chaque île du Pacifique.

Pascal Martin

    Edition abonnés
    Le vote

    Le Kitesurf :

    Loading ... Loading ...
    www.my-meteo.fr
    Météo Tahiti Papeete