Habillage fond de site

Chantal Galenon fait son bilan avant le renouvellement du bureau exécutif

mardi 14 novembre 2017

Adhésion de nouvelles associations féminines

La présidente sortante du Conseil des femmes, Chantal Galenon (au centre), espère l’adhésion de nouvelles associations féminines dans les prochains mois.(©Photo : John Hiongue/LDT)

Le renouvellement du bureau exécutif du Conseil des femmes aura lieu le 18 novembre, dans la matinée, au foyer d’accueil Pu o Te Hau, à Pirae.

L’actuelle présidente sortante, Chantal Galenon saura si elle sera reconduite pour un second mandat ou pas.

En attendant le jour J, elle vient de tirer le bilan de ce premier mandat d’une durée de deux ans.

“Le bilan est positif, car tous les projets prévus de longues dates ont été réalisés. J’ai été élue le 31 octobre 2015. Nous avons développé le mieux-être des femmes au Pu o Te Hau. Nous avons comme futur projet, d’étendre le centre sur le terrain appartenant au Pays, situé juste à côté du foyer. Il faut agrandir Pu o Te Hau en créant un centre de formation professionnelle pour les femmes en détresse. Nous avons réussi à transformer la fédération du Conseil des femmes en un service d’intérêt général et collectif depuis octobre 2017 et publié au Journal officiel du Pays”, évoque Chantal Galenon.

Le développement des relations d’amitié et d’échanges entre le conseil des femmes et la région Pacifique, voire nationale se développe.

Dernièrement, des femmes du fenua se sont rendues en Nouvelle-Zélande, afin d’assister à un congrès organisé par le mouvement des femmes maories. Une autre délégation  s’est rendue aux îles Fidji.

“En 2016, je me suis déplacée jusqu’à Paris, afin de rencontrer des sénateurs et des députés dans le but de faire avancer la cause des femmes. Nous avons aussi le projet de réformer le statut du Conseil des femmes, mais pour cela il faudra attendre 2018. La nouveauté est que la présidente élue ne pourra faire que deux mandats. Après, on change de direction”, poursuit-elle.

L’autre fait marquant durant les deux ans de présidence, l’arrivée d’une treizième association féminine au Conseil des femmes.

“Mon objectif est de faire entrer d’autres associations féminines, d’aller vers les archipels. Il faut réunir un maximum de femmes polynésiennes. À ce jour, on est 7 320 membres, mais pour voter, il n’y a que les 26 femmes membres du comité exécutif, à raison de deux membres par association. Au sujet de notre statut, il est difficile de le modifier comme ça. Mais nous avons une juriste qui travaille dessus.”

Pratiquement tous les projets portés par l’équipe de Chantal Galenon ont été réalisés en deux ans. La future salle polyvalente du Conseil des femmes doit sortir de terre dans quelques années.

La salle polyvalente prendra la forme d’un fare potee. Elle servira de conférence, de regroupement des femmes, de réunion de travail, d’exposition collective, de formation continue.

Un système de construction modulable sera installé car le Conseil des femmes a prévu de construire d’autres structures. Le budget de cette grande salle polyvalente doit tourner autour de 30 à 35 millions de francs.

 

De notre correspondant J.H.

 

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete