Charlie Hebdo : « coup porté » aux musulmans, réunion des responsables de cultes jeudi

    mercredi 7 janvier 2015

    L’ensemble des responsables des cultes se réuniront jeudi pour prendre une initiative commune après l’attentat contre l’hebdomadaire Charlie Hebdo, a annoncé mercredi le président de la Fédération protestante de France (FPF), François Clavairoly, sur le perron de l’Élysée, à l’issue d’une rencontre avec le président François Hollande
    Cet attentat sanglant « est un coup porté à l’ensemble des musulmans », a déclaré pour sa part le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Dalil Boubakeur.
    Prévue de longue date, la traditionnelle cérémonie d’échanges de vœux entre les représentants des cultes et le président de la République a pris un tour particulier quelques heures après l’attentat perpétré dans les locaux de Charlie Hebdo aux cris d' »Allah akbar », qui a été l’unique sujet de discussion.
    Au nom de tous les dignitaires catholique, musulman, protestant, bouddhiste, juif et orthodoxe reçus par François Hollande en présence du Premier ministre Manuel Valls et du ministre de l’Intérieur (en charge des cultes) Bernard Cazeneuve, le pasteur François Clavairoly a condamné un « acte odieux » et exprimé un sentiment de « révolte ».
    « Jamais nous ne laisserons des hommes être ainsi lâchement assassinés sans réagir », a-t-il poursuivi.
    « Nous voulons redire que la République laïque et ses valeurs, notamment la liberté de conscience, la démocratie et la liberté de la presse, demeurent aux fondements de notre vivre ensemble », a-t-il ajouté.
    Le président de la FPF a annoncé que les représentants des différents cultes se réuniraient jeudi « tous ensemble » dans l’idée d’aboutir à « une proposition » commune.
    « Il ne semble pas que c’est au nom de l’islam » que cet attentat a été commis, a lancé Dalil Boubakeur, par ailleurs recteur de la Grande mosquée de Paris. « Il semble au contraire que c’est un coup porté à l’ensemble des musulmans », a-t-il ajouté.
    « Le président nous a dit de continuer à espérer », a déclaré pour sa part à quelques journalistes le grand rabbin de France, Haïm Korsia. « On ne baisse pas les bras », a-t-il poursuivi.
    « Ce n’est pas la peur qui va gagner, mais le meilleur en nous qui doit se réveiller », a commenté de son côté Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille et président de la Conférence des évêques de France (CEF).

    AFP

    maui 2015-01-08 05:56:00
    ca peut sembler irrespectueu mais je pense que c''est necessaire de le preciser ,surtout dans un pays ou les gens ne connaissent pas l''islam . respect aux victimes
    Pierre 2015-01-07 11:45:00
    Bien sûr il y a peut être un coup porté aux musulmans mais cette façon de dire et de raisonner nourrit le problème et n'est pas très respectueuse des personnes vraiment touchées par cela.Genre de récupération et chacun son petit bout de lorgnette.. Comme si la Shoah était un coup porté aux allemands ou aux juifs : c'est un coup porté aux victimes elles mêmes d'abord et à l'humanité, à chacun, à tous, à nos enfants.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete