Charlie Hebdo : les élèves appelés à se recueillir

    mercredi 14 janvier 2015

    Une minute de silence sera observée aujourd’hui, à 8 h 45, dans tous les établissements scolaires de Polynésie française, en hommage aux victimes des attentats qui ont eu lieu en France les 7, 8 et 9 janvier. Dix-sept personnes ont trouvé la mort, abattues par des fanatiques se revendiquant de l’islam. A l’image de la minute de silence observée dans les établissements scolaires de métropole, jeudi 8 janvier, Nicole Sanquer, ministre de l’Éducation, a donc pris l’initiative de rendre également hommage aux victimes dans les établissements publics et privés de Polynésie française, les élèves étant revenus de vacances lundi.
    Au collège-lycée La Mennais, à Papeete, établissement d’enseignement catholique de 2 290 élèves, une minute de silence sera donc observée ce matin. Hier, dans l’après-midi, les équipes pédagogiques, avec en tête Moea Chaumeil, la directrice, devaient d’ailleurs faire le tour des classes pour expliquer la situation.
    « Suite aux attentats, il y a eu beaucoup de réactions de la part des élèves dans les classes, explique Moea Chaumeil. Beaucoup de questionnement sur ce qui s’est passé. Pourquoi on s’est attaqué aux journalistes ? La crainte aussi d’une montée du terrorisme par réaction à l’attentat de Charlie Hebdo. Est-ce qu’il n’allait pas y avoir d’amalgames avec l’islam ? »
    Et d’ajouter : « Les professeurs de philosophie, de science économique et sociale, d’histoire géographie, de lettres, tentent de répondre aux questions des jeunes par rapport au respect de la liberté d’expression, de penser, aussi des religions, le respect des uns, des autres, parce que les extrémistes, il y en a dans toutes les religions. Il n’y a pas à accuser le monde musulman des actions de ces personnes-là (des terroristes, NDLR). »
    Si Moea Chaumeil estime qu’il n’y a pas d’inquiétude au niveau des élèves, elle concède toute de même qu’ils sont « remués ». Mais il semblerait que les élèves du fenua soient surtout conscients du problème, mais surtout debout contre la violence et les amalgames.
     
    Karim Mahdjouba

    Dossier et interview à lire dans La dépêche de Tahiti ou sur notre feuilletage numérique.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete