Chasse sous-marine – Ça s’annonce abyssal

    vendredi 16 septembre 2016

    chasse

    Steeve Tetuanui garde le sourire malgré les conditions difficiles. La qualité de ses repérages lui permet d’entamer ces mondiaux sereinement. (Photo : DR)


    Championnat du monde

     

    Le Championnat du monde de chasse sous-marine a débuté, hier en Grèce, et se tiendra jusqu’à lundi sur l’île de Syros. La sélection tahitienne est composée de Steeve Tetuanui, Teva Montagnon et Vaihoarii Taeatua qui sont à pied d’œuvre depuis plus de deux semaines déjà.

     

    La Grèce subit une crise sans précédent et les fonds marins en ont souffert. Lutte contre la crise oblige, la pêche industrielle et artisanale s’est fortement développée, ainsi que des techniques peu soucieuses de l’environnement (pêche à la dynamite). Le poisson s’est raréfié et les Tahitiens l’ont rapidement constaté. Tout se jouera donc à plus de 30 mètres.

    De plus, le vent, régulièrement présent sur les zones, n’arrange pas les choses puisque avec des rafales à plus de 60 km/h, les repérages sont souvent impossibles. Les pêcheurs tahitiens ont du mal à couvrir toutes les zones de compétition. Steeve Tetuanui, fidèle à son habitude, a préparé ces Mondiaux avec le plus grand sérieux et s’est rendu sur place avant tout le monde. Il a livré ses premières impressions :

    On espère une accalmie avant mercredi pour les dernières sorties en mer. La pêche va se faire au-delà des 30 mètres. Malgré l’interdiction d’utiliser la lampe, la plupart des pêcheurs qu’on croise en ont. On a trouvé quelques sars, mérous, corbes et murènes. Mais ce sont des poissons qui se déplacent, on espère les revoir lors de la compétition. Sinon, on reste motivé et l’on attend impatiemment le début des hostilités”.

     

    Pas de repérage pour Steeve

     

    À noter que Steeve n’est pas assisté lors de ces repérages contrairement à Teva Montagnon et Vaihoarii Taeatua. De plus, Steeve a été victime d’une otite et a dû se priver de quelques précieux jours de repérages. Romuald Montagnon, président de la fédération et coach de Teva a également livré son sentiment :

    Les premières journées de repérages pour Vaihoarii et Teva ont commencé. Le fort vent ne facilite pas les choses. Après quelques hésitations, il a bien fallu aller voir ce qu’il se passe à 35 mètres, car il n’y avait rien de valable au-dessus. Teva a trouvé une grosse murène et, sur une autre zone, plusieurs grosses badèches, mais rien d’autres de valable. Nous avons rencontré sur zone des Espagnols, Italiens et Grecs, qui plombaient tous très profonds. Les Espagnols sont hyper favoris car, comme à leur habitude, ils sont très bien organisés. Les Chypriotes, ainsi que les locaux, ont également une équipe très forte. Un Américain fait forte impression également. Il est sur place depuis trois mois et sort tous les jours. D’après les organisateurs, il est capable de plonger à 60 mètres !

    On restait toutefois confiant du côté de la délégation tahitienne au moment d’aborder la première journée de compétition hier. 

     

    Rahiti Buchin

     

    PLUS D’INFOS
    Les pesées seront retransmises en direct sur : http://syros2016.gr/index.php.

     

        Retrouvez dans notre édition du Vendredi 16 septembre 2016 :       

    • Rappel du classement 2014
    • Plus de photos

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete