Le chauffard condamné à un an de prison ferme

    mercredi 28 septembre 2016

    chauffard

    Il avait causé la mort de son cousin dans des circonstances dramatiques (Photo : DR)

     

    La victime, un jeune homme de 19 ans, était morte dans de terribles circonstances, la nuit du 13 au 14 juillet 2014, dans la montée de l’université à Punaauia.

     

    Vers 4 heures du matin, elle était assise sur le siège passager et son cousin (accessoirement son meilleur ami) se trouvait au volant. Dans un virage, alors qu’il roulait à vive allure, ce dernier avait perdu le contrôle du véhicule, qui avait terminé sa course en percutant une barrière de sécurité.

    En raison du choc, une tige de métal s’était détachée de la structure et était venue transpercer le bloc-moteur du véhicule, puis traverser “de part en part” la victime, selon le rappel des faits, effectué, hier, par le président du tribunal correctionnel.

    C’est un événement très malheureux. Il a fallu sectionner en quatre cette barre pour extraire le corps de votre cousin. On a noté qu’il avait les mains crispées sur la barre, ce qui laisse à penser qu’il a eu le temps de se voir mourir”, a poursuivi le magistrat sur un ton grave.

    Face à lui, se tenait  le prévenu, 26 ans aujourd’hui, qui comparaissait pour homicide involontaire. Circonstance aggravante, il conduisait alcoolisé lors de cette dramatique nuit, mais sous le seuil délictuel toutefois.
    Il avait également consommé du paka.

    La famille de votre cousin vous en veut ?”, l’a questionné le président. “Non, a-t-il répondu. Ils m’ont dit que je devais continuer, que je ne devais pas garder ça en moi”. Il n’en demeure pas moins que pour le procureur, l’homme a “multiplié les fautes” le jour du drame, engendrant au final ce “résultat dramatique, la mort d’un jeune homme de 19 ans dans des conditions horribles”. Le magistrat a réclamé à son encontre une peine “extrêmement lourde”, soit un an de prison ferme et l’annulation de son permis de conduire.

    Ce qui est arrivé est un accident”, a plaidé son avocate, insistant sur le fait que son client était encore “hanté” par les images de son cousin agonisant. Le conseil a également argué que les parents de la victime lui avaient pardonné. “Ce n’était pas de sa faute. Il ne mérite pas d’aller en prison”, avait ainsi déclaré la mère. Mais le tribunal a eu une autre appréciation.

    Il s’est finalement rangé à l’avis du parquet en condamnant le prévenu à un an de prison ferme. Son permis de conduire a également été annulé et il ne pourra pas le repasser dans un délai de deux ans. 

     

    Compte rendu d’audience
    par J.-B.C.

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete