Chikungunya : 541 cas confirmés, une 40aine d’hospitalisations

lundi 3 novembre 2014

Au total, depuis le début de l’épidémie, 541 cas ont été confirmés, dont 509 à Tahiti (Phase 4) indique les autorités sanitaires en Polynésie française.
Les autres îles touchées (phases 2 ou 3) sont : Apataki, Moorea, Bora-Bora, Raiatea, Raivavae, Hao. Des cas suspects sont
également en cours de confirmation à Arutua.
Une première estimation des cas suspects ayant consulté a été réalisée à partir des données des médecins du réseau sentinelle
élargi. Un total de 3 104 cas est ainsi estimé au 30/10/14, dont 2 616 à Tahiti.
Une quarantaine d’hospitalisations liées à une infection à chikungunya confirmée a été recensée au 30/10/2014. Il s’agit de
formes non compliquées mais parfois hyperalgiques ou décompensant une pathologie sous-jacente (cardiopathies, diabète,
..). Plusieurs femmes enceintes ont également été brièvement hospitalisées pour surveillance, sans aucune complication.
Les premiers cas de Chikungunya ont été confirmés sur Tahiti le 10 octobre 2014. Les mesures de lutte anti-vectorielles sont en cours a Tahiti, Moorea et Raiatea.

Lncbconsulting@gmail.com 2014-11-04 04:55:00
Article,epidemie
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete