Chikungunya : les hôpitaux pris d’assaut

    mercredi 12 novembre 2014

    L’affluence aux services des urgences de Taravao et de Taaone a plus que doublé le week-end dernier par rapport à un week-end normal. L’hôpital de Taaone a décidé d’ouvrir une quatrième ligne de garde pour soutenir les équipes des urgences.  Les professionnels de santé publique de l’hôpital de Taaone ont reçu en 48 heures près de 220 personnes atteintes par le virus.
    Le chikungunya continue de progresser sur tout le territoire. L’heure n’est plus au diagnostic et au comptage des cas mais aux soins. Les prises de sang pour confirmer la présence du chikungunya ne sont plus nécessaires ou systématiques car les symptômes de la maladie permettent d’établir clairement l’infection.

    Le point sur la situation qui affecte le travail du personnel soignant urgentiste dans La Dépêche de Tahiti de mercredi 12 novembre
     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete