Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

CHINE – Un haut dirigeant tombe pour corruption

mardi 25 juillet 2017

Il est le plus haut dirigeant chinois à “tomber” en cinq ans : Sun Zhengcai, jadis considéré comme une étoile montante du Parti communiste, est visé par une enquête anticorruption, a annoncé hier Pékin, à quelques mois du Congrès quinquennal du parti au pouvoir.

La commission de discipline du Parti communiste chinois (PCC) a ouvert une enquête interne sur Sun Zhengcai pour “grave violation de la discipline”, a annoncé l’agence officielle de presse Chine nouvelle, sans fournir plus de détails. Cet euphémisme recouvre les faits présumés de corruption.

À 53 ans, Sun Zhengcai était le benjamin du bureau politique du PCC, et à ce titre l’un des 25 personnages les plus puissants de Chine. Il était surtout considéré comme un candidat très sérieux pour entrer au comité permanent du bureau politique, l’instance de sept membres qui détient la réalité du pouvoir à Pékin.

Il est le premier membre en exercice du politburo à faire l’objet d’une enquête pour corruption depuis cinq ans et la chute retentissante de Bo Xilai, ancienne étoile montante du Parti communiste et rival potentiel de l’actuel président Xi Jinping. Bo Xilai a été condamné en 2013 à la prison à perpétuité.

Sa disgrâce survient à l’approche du XIXe congrès du PCC, prévu pour “l’automne”, au cours duquel Xi Jinping devrait aisément décrocher un nouveau mandat de quatre ans à la tête de son pays. Mais les différentes factions rivalisent actuellement pour imposer leurs membres au sein de l’instance suprême du régime.

L’avenir de Sun Zhengcai semblait déjà très compromis depuis l’annonce soudaine le 15 juillet de sa révocation du poste de secrétaire du PCC à Chongqing (sud-ouest), la quatrième agglomération chinoise. Le quotidien de Hong Kong South China Morning Post avait alors affirmé que Sun Zhengcai était visé par une enquête anticorruption mais l’information n’avait pas été confirmée officiellement.

Il avait été remplacé à ce poste par un très proche de Xi Jinping, Chen Miner, 56 ans, qui fait désormais figure de favori pour entrer au comité permanent du bureau politique.

 

AFP

 

 

2
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

C'est la semaine de la mobilité, dans votre quotidien, faites-vous des gestes comme :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete