Chine: naufrage d’un navire de croisière sur le Yangtsé avec plus de 450 personnes à bord

    lundi 1 juin 2015

    Un navire de croisière a sombré lundi soir dans le fleuve Yangtsé avec plus de 450 personnes à son bord, ont annoncé des médias officiels, faisant redouter l’une des pires tragédies survenues sur cette grande artère fluviale de la Chine.
    Le Dongfangzhixing (Etoile de l’Orient) assurait la liaison entre Nankin (est de la Chine) et Chongqing (centre), lorsqu’il a fait naufrage dans la région de Jianli (province de Hubei, centre-est), a précisé tôt mardi l’agence Chine nouvelle.
    Dix personnes ont été secourues pour le moment, dont le capitaine et le chef mécanicien, qui ont tous deux déclaré que le bateau avait été pris dans une tempête.
    Les opérations de sauvetage se poursuivaient mardi mais étaient compliquées par de fortes pluies et de violentes bourrasques, selon les médias officiels.
    Lorsque le bâtiment a sombré lundi à 21h28 heure locale (13h28 GMT), 458 personnes étaient présentes à son bord dont 406 passagers chinois, cinq employés d’une agence de voyage et les 47 membres de l’équipage, a indiqué la chaîne de télévision publique CCTV, laissant entendre par là qu’aucun ressortissant étranger ne se trouvait à bord.
    Les plongeurs secouristes ont à plusieurs reprises donné des coups contre la coque du navire renversé, suscitant des « réponses » depuis l’intérieur du navire en perdition, ont également rapporté des médias locaux, sans autres détails.
    La raison exacte du naufrage n’a pas été déterminée immédiatement, selon CCTV, qui a simplement déclaré qu’il s’agissait d’un accident.
    Une centaine de passagers avaient réservé leur voyage auprès d’une agence touristique de Nankin, les autres s’étant enregistrés auprès d’agences de Suzhou (est) entre autres villes, a déclaré Yao Wenge, officiel de Nankin en charge du transport fluvial, cité par l’agence Nouvelles de Chine.
    Un nombre important de ces touristes étaient âgés entre 50 et 80 ans, affirmait de son côté le quotidien provincial Hubei Ribao, citant des sources officielles.
    D’après la télévision publique, le Dongfangzhixing, long de 76 mètres et d’une capacité de 534 personnes, est la propriété d’une compagnie qui organise des voyages dans la région spectaculaire des Trois Gorges.
    Il s’agit d’un des hauts lieux touristiques du pays, où les flots autrefois impétueux du Yangtsé traversent des passes monumentales et où a été bâti l’un des plus imposants barrages du monde.
    La réponse gouvernementale au naufrage était abondamment répercutée par les médias étatiques: le président Xi Jinping a ainsi ordonné que « tous les efforts possibles soient fournis » et que des « leçons soient tirées », selon Chine nouvelle.
    Le Premier ministre Li Keqiang était quant à lui en route pour le lieu du naufrage pour coordonner les opérations de sauvetage aux côtés du vice-Premier ministre Ma Kai, a ajouté l’agence.
    En revanche, les réactions des internautes chinois sur les réseaux sociaux restaient limitées, même si commençaient à émerger des voix critiques parmi des messages empreints d’émotion.
    Certains internautes regrettaient la couverture médiatique restreinte sur la catastrophe: « Quand le ferry (Sewol) a coulé (l’an dernier) en Corée du sud, la télévision sud-coréenne en parlait 24 heures sur 24 », s’énervait un autre usager de la plateforme de microblogs Weibo. 
    Le Yangtsé, le plus long fleuve d’Asie (6.300 km), caractérisé par de violents courants, a été marqué par de nombreuses tragédies fluviales.
    En janvier, 22 personnes dont huit étrangers avaient péri dans le naufrage d’un remorqueur non loin de l’embouchure du Yangtsé. Seuls trois passagers avaient été récupérés par les sauveteurs.

    AFP

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete