Cinq bonnes raisons de sortir

vendredi 26 septembre 2014

PAPEETE
Le Tahiti d’antan fait son défilé

Cent ans déjà. Il y a un peu plus de 100 ans maintenant (lire La Dépêche de Tahiti du 23 septembre, “Bombardement de Papeete : reconstitution au marché”), Papeete croulait sous les bombes (allemandes). Samedi, ce sont les “bombes” (polynésiennes) qui vont défiler dans les jardins de la mairie de Papeete, dans des tenues très Tahiti d’antan, en plein milieu de l’après-midi. Chorégraphié par Teiki Villant, ce défilé de mode 1914” ne comportera que des tenues réalisées par les lycées professionnels de Faa’a et Mahina. De nombreux élèves, vahine et tane, de ces établissements défileront en tenue militaire et civile de l’époque, à côté de véritables tableaux vivants, fidèles au début du siècle dernier. Ces mannequins d’un jour seront accompagnés sur scène par de jolies Miss à savoir Maeva Simonin, 1er dauphine de Mehiata Riaria, également présente samedi soir, et Hianarere Taputu, Miss Tahiti 2014. Bien évidemment, ce défilé est gratuit et il est demandé à la population d’emmener son peue pour assister au défilé et pourquoi pas, de ressortir les habits des grands-parents.

Défilé de mode 1914, samedi 27 septembre, à 16 heures dans les jardins de la mairie de Papeete. Entrée libre.

PAPEETE
Le lol fait son festival

Si l’envie de rire vous prend, ce week-end, venez au festival du même nom, ce soir, à la Maison de la culture. Les deux acolytes du lol, Marco et Vincent Piquet (lire La Dépêche de Tahiti du mardi 23 septembre, “Les deux humoristes font la paire”), présenteront tour à tour leurs deux one man shows respectifs, “Le meilleur ami de l’homme” et “Vincent Piquet est un coquinou”. Tout un programme ! Bien évidemment, les transitions et l’improvisation entre les deux comiques ne manqueront pas de divertir le public tahitien, avide de bonne humeur, surtout en ces temps moroses. Alors qu’ils ont démarré le métier sur le tard – 26 ans pour Marco et 32 pour Vincent –, les deux humoristes travaillent sur d’autres projets l’un et l’autre, télévision pour Marco et théâtre pour Vincent. Ils seront en représentation unique ce soir. Donc, ne les ratez pas, si vous voulez vous en payez une bonne tranche… de rire.

Festival du rire avec Marco et Vincent Piguet au grand théâtre de la Maison de la culture, vendredi 26 septembre, à partir de 19h30. Entrée : à partir de 3 500 Fcfp.

ARUE
Électro à gogo

“Star incontestée et représentant de la French touch sur la scène électro mondiale, Gregori Klosman débarque à Tahiti pour un set et un show démentiels”, nous promet Synergence Events, organisateur de cette soirée électro, ce soir, au Radisson à Arue. Avec DJ T-Unit et Sam (deep house), la révélation électro frenchy, DJ résident de Fun Radio en métropole, assurera le show jusqu’à 3 heures du matin, dans la grande salle du Radisson, transformée pour l’occasion en boîte de nuit, qui n’a rien à envier aux standards européens des night-clubs. Grégori Klosman explose partout dans le monde, avec des tournées internationales, passant par Ibiza, le Brésil, l’Europe, le Japon, les États-Unis et les plus gros festivals du monde tels que le récent et gigantesque Tomorrowland de Belgique. Il est co-auteur de l’hymne international “Fuckin Down” en 2010 avec Tristan Garner et tourne sur les platines électro avec son tout chaud “Funk it”. Il est également un remixeur officiel de David Guetta, Avicii ou encore Lady Gaga, excusez du peu. Bref, show garanti, côte est, ce soir. À noter la bonne idée du partenaire Banque de Polynésie, qui met en place l’opération “Arii, celui qui ramène ses amis”. Une boisson sans alcool est offerte et l’entrée remboursée, tels sont les lots des 100 premiers capitaines de soirée dont le taux d’alcoolémie sera vérifié à la sortie du show.

Gregori Klosman, superstar DJ, au Radisson (Arue), de 21 à 3 heures du matin. Warm up DJ T-Unit et Sam. Entrée : 2 000 Fcfp.

PAPEETE
À nous, les petits Français !

Passionnée par les XVIIIe et XIXe siècles, l’anthropologue Christine Hemming rend hommage à travers un ouvrage de 157 pages à l’histoire des explorateurs français, L’art des voyages français en Polynésie 1768-1846, livre qu’elle a présenté cette semaine (lire La Dépêche de Tahiti d’hier, “Les travaux scientifiques des navigateurs français”). Docteur en histoire et anthropologue d’origine néo-zélandaise, l’auteure avait déjà réalisé un livre sur les explorateurs français… de la Nouvelle-Zélande, dont les missions ont été passées inaperçues face à celle de Cook, par exemple. “On a toujours énormément parlé des navigateurs britanniques et en particulier de James Cook, mais peu des Français. Leurs travaux méritaient d’être connus de tous, et surtout des habitants du Pacifique, car ils ont réalisé un travail scientifique exceptionnel, laissant un héritage de données et d’iconographies de cette époque, totalement oublié”, a raconté l’auteure à notre journaliste. On retrouve dans son ouvrage les dessins de l’époque où la photo n’existait pas, ainsi que de très nombreuses illustrations, notamment sur les tatouages et des scènes de vie de la Polynésie pré-européenne. Pour les passionnés d’histoire…

L’art des voyages français en Polynésie 1768-1846, un livre de Christine Hemming, sera dédicacé par l’auteur, samedi 27 septembre, de 9 heures à midi, à la libraire Archipels. Entrée libre.

FAA’A
Veaux, vaches, cochons… et tout le reste

“Que germe, que fleurisse et que fructifie notre fenua !”, tel est le thème de la foire agricole, inaugurée hier à Vaitupa, à Faa’a. Le ministère de l’Agriculture, la Chambre d’agriculture et de la pêche lagonaire (CAPL) et le Service du développement rural (SDR) ont uni leurs efforts pour cette foire agricole 2014. Mais l’organisation en elle-même a été confiée à la fédération Hei Tini Rau qui regroupe des horticulteurs, fédération présidée par Yvette Temauri, également président de la CAPL. 380 exposants sont présents cette année, mais la place limitée à Vaitupa à Faa’a a obligé l’organisation à refuser du monde. On regrettera tout de même l’absence des agriculteurs des Australes, pour cause de manque de rotations de bateaux. Néanmoins, les Marquises et les îles Sous-le-Vent sont bien présentes, les dix jours que dure la foire agricole. Evénement incontournable des week-ends de septembre (et d’août) depuis de longues années – elle existe depuis 1985 -, la foire va proposer, en semaine aussi, diverses animations et autres concours qui font son charme. 15 000 visiteurs sont attendus en moyenne chaque jour. Prenez vos précautions, surtout en matière de transport.

Foire agricole de Vaitupa à Faa’a, jusqu’au 4 octobre, de 9 à 18 heures, tous les jours. Entrée libre.

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete