Cinq députés UDI, dont M. Sage et JP. Tuaiva, annoncent qu’ils ne voteront pas la motion de censure

mercredi 17 juin 2015

Cinq députés UDI ne voteront pas jeudi la motion de censure contre le gouvernement, déposée par leur groupe et Les Républicains contre la loi Macron, ont-ils annoncé dans un communiqué publié mercredi sur le blog de l’un d’eux, Jean-Christophe Fromantin.
« Nous ne souhaitons pas participer à un exercice qui sonne faux et nous ne prendrons pas part au vote de demain », parce que « nous ne pouvons pas voter contre cette motion de censure, étant clairement opposés à un gouvernement qui refuse les réformes de structures dont la France a besoin ». « Nous ne pouvons pas non plus voter pour – avec les communistes – car certaines dispositions de la loi Macron en faveur des entreprises vont dans le sens que nous souhaitons », écrivent-ils.
Ces élus – Jean-Christophe Fromantin, député-maire de Neuilly (Hauts-de-Seine), Thierry Benoît (Ille-et-Vilaine), Michel Piron (Maine-et-Loire), Maina Sage et Jean-Paul Tuaiva (Polynésie française) – n’avaient déjà pas voté la motion de censure lors de la première lecture du projet de loi Macron en février. Il en avait été de même de deux autres de leurs collègues UDI, Philippe Folliot (Tarn) et Sonia Lagarde (Nouvelle Calédonie). Tous les élus UMP (devenus depuis Les Républicains) avaient voté pour.
Les 23 autres membres du groupe UDI avaient voté la motion de censure, et leur chef de fille Philippe Vigier a déclaré mardi que « l’immense majorité » du groupe allait faire de même jeudi. Il a précisé mercredi que « tous ceux qui seront présents » la voteront.
Lors d’un scrutin sur une motion de censure, seuls votent les députés favorables à celle-ci. Il n’est donc pas possible de distinguer entre des députés qui seraient contre la motion et d’autres qui voteraient blanc.

AFP

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete