Cinq textes pour la reprise à Tarahoi

    lundi 2 mars 2015

    La semaine prochaine, le gouvernement de la Polynésie française a demandé l’ouverture d’une séance extraordinaire pour étudier plusieurs dossiers en instance et qui nécessitent un passage en séance plénière plutôt qu’en commission permanente.
    Cela fait maintenant près de trois semaines que cette session extraordinaire était annoncée mais son ordre du jour, hormis la délibération concernant le projet de contrat de projets, n’était pas encore précisément arrêté.
    La conférence des présidents de groupes vendredi a retenu cinq dossiers pour cette séance qui promet d’être longue et qui sera surtout la première après les tensions au sein du Tahoera’a.

    Lire nos précédents articles :
    Après cinq mois de tensions, les Orange soufflent un peu
    Saga Flosse / Fritch : fin de la saison 1, début d’une autre ?

    Les propos de chacun des élus orange seront riches d’enseignements sur l’ambiance qui règne dans le parti au fe’i.
    Outre le contrat de projets, la convention portant sur la seconde tranche du projet « Fiber to the home » sera étudiée. Le projet s’inscrit dans un ensemble d’actions menées par la Polynésie française pour se doter d’infrastructures de télécommunications modernes et pérennes. Cette deuxième tranche est estimée à 806 millions de Fcfp et doit permettre le déploiement du réseau sur d’autres zones de Tahiti, l’île de Moorea et les îles Sous-le-Vent sur une période de trois ans couvrant les années de 2016 à 2018.
    Troisième dossier à l’ordre du jour, le 3e instrument financier (3IF), convention cadre pluriannuelle portant sur le concours de l’État au financement des investissements prioritaires de la Polynésie française pour la période 2014-2016.
    Le quatrième dossier portera sur la loi du Pays supprimant le comité d’expertise douanière, un comité qui n’a jamais été appelé à se prononcer sur des litiges suite à des constatations douanières.
    Enfin, un projet de délibération portant approbation de la convention annuelle Ademe – Polynésie française pour l’accompagnement de la mise en œuvre de la politique sectorielle des déchets, sera étudié.

    B.P.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete