Habillage fond de site

Circulation alternée sur la route de Erima

lundi 30 octobre 2017

ERIMA TRAVAUX

À compter d’aujourd’hui et pendant deux semaines, la route principale de Erima sera en circulation alternée, de 8 à 15 heures. (© John Hiongue/LDT)

Le gros chantier s’achève sur la route principale de Erima, à Arue. Elle a été complètement fermée à la circulation des usagers, dans les deux sens, du lundi 9 au vendredi 27 octobre.

Un point sur la situation a été fait, vendredi dernier, sur le chantier, en présence du premier adjoint, Jacques Deane.

“Avec le problème que nous avons rencontré, suite à l’effondrement d’une buse d’évacuation chez un particulier, les eaux pluviales ont débordé sur la route de Erima, provoquant de sérieux dégâts sur le goudron.
Pour éviter que ce genre de problème ne se reproduise lors de la prochaine saison des pluies, la mairie a décidé d’engager des travaux de mise en place de nouvelles buses en béton.
Celles-ci ont été enfouies sous terre, nécessitant la fermeture des deux voies de circulation durant les trois semaines de travaux.
Aujourd’hui, ce chantier touche à sa fin. Il ne reste plus que des travaux de finition qui doivent durer pendant deux semaines”, décrit Jacques Deane.

À l’issue de ces deux semaines, la route principale de Erima sera complètement ouverte à la circulation dans les deux sens.

En attendant, la commune a décidé de procéder à une circulation alternée dès aujourd’hui de 8 à 15 heures.

C’est la plage horaire correspondant à l’intervention des ouvriers sur le chantier. Après 15 heures, les deux voies seront ouvertes aux véhicules.

Pendant les week-ends, ainsi que le mercredi 1er novembre, jour de la Toussaint, les deux voies seront ouvertes à la circulation.

 

10 millions  en fonds propres

 

“La première phase du chantier est terminée ou plutôt en voie de l’être. On doit lancer la seconde phase des travaux, probablement en février 2018. Elle concerne le même type de chantier mais il se situera un peu plus haut, du côté du cimetière. Il faut toujours anticiper pour éviter de gros dégâts à venir”, souligne André Calissi, technicien communal.

En trois semaines de fermeture, la mairie a pu construire un mini-bassin d’orage, dont le but est de recevoir toute l’eau de pluie qui se déverse dans les buses enfouies.

Profitant du dernier jour de fermeture des deux voies, la cellule environnement a élagué des arbres et nettoyé la zone, offrant ainsi une meilleure vision aux usagers de la route.

Le chantier a coûté la bagatelle de 10 millions d’investissement en fonds propres à la commune.

De notre correspondant J.H.

 

 

56
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete