Habillage fond de site

Circulation compliquée aux abords du lycée de Taiarapu Nui

jeudi 12 janvier 2017

taravao circulation compliquée

Courtoisie et patience seront de rigueur pendant trois semaines à un mois. (© Anne-Charlotte Bouleau)


Lundi après-midi, parents et chauffeurs de bus ont découvert avec surprise et agacement les nouvelles règles de circulation à proximité du lycée de Taiarapu Nui. En cause : des travaux, nécessitant la fermeture de la route à la hauteur de l’intersection du plateau de Taravao. Les usagers assurent ne pas avoir été informés et regrettent que le coup d’envoi du chantier ait été donné à la rentrée.

Si rentrée rime souvent avec embouteillages, lundi après-midi, certains parents n’ont pas hésité à parler de “pagaille”, voire de “panique” lorsqu’ils sont venus récupérer leurs enfants à l’issue de la première journée de cours, dans la rue longeant le lycée polyvalent de Taiarapu Nui. En cause : l’aménagement de l’exutoire, à l’intersection de la route menant au plateau de Taravao, pour pallier les risques d’inondation.
Pour les besoins des travaux, la route à sens unique empruntée par les automobilistes est condamnée depuis le début de la semaine, les obligeant à faire demi-tour pour se retrouver à contresens, avec des conditions de croisement parfois très étroites.

Un manque de communication

Courtoisie et patience sont donc de rigueur, notamment pour les chauffeurs de bus, amenés à réaliser des manœuvres proches de la prouesse.
Sur les réseaux sociaux, comme sur place, bon nombre de parents regrettent tout simplement de ne pas avoir été informés.

Pour les riverains aussi, la situation était loin d’être claire. Tous s’interrogent de surcroît sur le fait que le coup d’envoi des travaux ait été donné précisément le jour de la rentrée, alors que les vacances auraient été plus propices à la mise en œuvre d’un chantier de cette envergure. Selon le responsable de l’entreprise missionnée par le service de l’équipement, les travaux auraient été retardés. “Mais c’est un mal pour un bien. C’est pour la population”, tient-il à souligner.
Quant au proviseur du lycée, intervenu en urgence le premier jour avec son équipe pour faciliter la circulation, c’était “la bonne surprise de la rentrée”. Les usagers concernés devront prendre leur mal en patience pendant trois semaines à un mois, l’avancement du chantier étant conditionné par la météo. 

A.-C.B.

Orianne Obrize
5
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

À l'approche de Noël, êtes-vous attentifs à la qualité des jouets achetés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete