Habillage fond de site

Circuler à vélo, une pratique … risquée

mardi 30 mai 2017

CYCLISTE

Le vélo a le vent en poupe et rencontre de plus en plus d’adeptes au fenua. Écolo, il permet d’éviter les embouteillages et de se maintenir en forme…Dommage qu’il faille rouler à ses risques et périls. (© DR)

Circuler à vélo sur les routes polynésiennes n’est pas sans danger. Jeudi dernier, Poerava Van Bastolaire, bien connue dans le milieu sportif pour ses exploits en cyclisme et cinq de ses camarades en plein entraînement, en ont, une fois de plus, fait les frais. Heureusement, aucun accident à la clé.

Équipée ce jour-là d’une caméra, la jeune femme a décidé de poster sur les réseaux sociaux une vidéo de leurs mésaventures pour sensibiliser la population aux problèmes auxquels sont régulièrement confrontés les cyclistes, au fenua.

 

La discussion s’échauffe

 

“Partager la route avec les autres conducteurs est un combat quotidien pour les cyclistes”, se désole-t-elle.

Sur la vidéo, on voit un groupe de jeunes femmes, roulant par deux de front, sur une route de Tiarei. Soudain, elles sont frôlées par une voiture à vive allure, qui manque de les renverser. “L’accident a été évité de peu. Heureusement, on est des habituées. On maîtrise nos vélos, et on a pu rapidement se décaler sur le côté”, explique Poerava Van Bastolaire.  

Choquées, les jeunes cyclistes crient et font des gestes de désapprobation en direction du chauffard, qui arrête alors sa voiture en plein milieu de la chaussée et va à leur rencontre. Visiblement très énervé, le conducteur ne supporte pas d’être remis en question pour sa conduite par des femmes. La discussion s’échauffe.

Finalement, l’altercation prendra fin lorsque deux hommes à vélo demanderont à l’automobiliste de dégager la chaussée…

La vidéo fait le buzz et suscite le débat chez les internautes…

Pour certains, les filles n’auraient jamais dû circuler à deux de front. Pour d’autres, le comportement de l’automobiliste est inacceptable…

“C’était le but. Lorsque j’ai publié cette vidéo, c’était pour faire réagir les gens, pour leur expliquer que nous sommes des usagers de la route, tout comme les scooters ou les voitures…”, lance Poerava.

D’après la vidéo, on voit bien que le conducteur du véhicule n’a pas respecté les distances de sécurité, qui sont d’un mètre en agglomération et d’un mètre et demi hors agglomération, d’après le code de la route en Polynésie française. L’une des cyclistes, frôlée de la sorte, aurait pu être percutée violemment si elle avait fait un écart de trajectoire.  

 

Rouler de front autorisé

 

Un point qui fait débat concerne le fait de rouler par deux, de front, sur la route. “Certains automobilistes nous imposent d’être en file indienne, alors que le code de la route nous autorise à être à deux de front”, précise Poerava.

Chose que confirme l’article de loi 331-6 : “Les conducteurs de (…) cycles ne doivent jamais rouler à plus de deux de front sur la chaussée. Ils doivent se mettre en file simple dès la chute du jour et, dans tous les cas, où les conditions de la circulation l’exigent, notamment lorsqu’un véhicule voulant les dépasser annonce son approche.”

Du côté des gendarmes, toutefois, et de la direction des transports terrestres, les propos diffèrent.

“Les vélos doivent rouler en file indienne dans le sens de la marche. Point. Exceptionnellement, s’il n’y a pas de circulation du tout, ils peuvent se mettre par deux de front. Mais, à partir du moment où il y a des passages de voitures, c’est trop gênant pour les autres usagers de la route, car nos routes sont trop petites”, explique le capitaine Faure.

Ces quatre dernières années, la gendarmerie enregistre par an entre une et trois personnes tuées en vélo (toujours causées par un autre véhicule à moteur) sur nos routes, et entre sept et onze blessés graves.

Pourtant, le vélo a le vent en poupe et rencontre de plus en plus d’adeptes au fenua. Écolo, il permet d’éviter les embouteillages tout en se maintenant en forme. Et les modèles à assistance électrique devraient accentuer l’engouement…

Dommage qu’il faille rouler à ses risques et périls. Les habitués de la petite reine regrettent le manque de pistes cyclables et le fait que les rares existantes soient peu entretenues.

É.P.

 

piste cyclable

 

 

176
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete