Clément Le Gayic/Putai Taae, chassé-croisé au Tahoera’a

    jeudi 12 mars 2015

    Clément Le Gayic, conseiller municipal de Papara, redevient membre du parti de Gaston Flosse ; il en avait démissionné
    en 2001. Il prend désormais la place de Putai Taae, ancien président de la fédération du Tahoera’a de Papara, qui, lui, rejoint
    le camp du président du Pays, Édouard Fritch. Son élection confirme que la division au sein du parti orange est toujours présente.

    Clément Le Gayic a été élu mardi soir nouveau président de la fédération du Tahoera’a Huiraatira de Papara. Il rejoint officiellement les rangs du parti de Gaston Flosse desquels il avait démissionné en 2001. Son élection est intervenue après l’homologation des 79 sections Tahoera’a de Papara. Clément Le Gayic prend désormais la place de Putai Taae. L’ancien président de la fédération Tahoeraa de Papara a choisi de suivre le camp du président du Pays, Édouard Fritch.
    Clément Le Gayic parle d’une union entre sa liste communale Papara To’u Fenua et le Tahoera’a Huiraatira. Il indique avoir été approché par Gaston Flosse l’année dernière pour représenter le parti orange à Papara.
    En vue, les prochaines échéances électorales : les sénatoriales le 3 mai, puisque Clément Le Gayic est également conseiller municipal de Papara depuis mars 2014. Il participera aussi au prochain congrès du Tahoera’a qui se tiendra après les sénatoriales certainement pour se positionner pour la présidentielle en 2017.

    Le parti orange divisé

    Cette élection de mardi soir à Papara en tout cas confirme que la division au sein du parti orange est toujours présente, même si Clément Le Gayic dit le contraire. “Non, il n’y a pas de scission au sein du Tahoera’a, argumente-t-il. Une chose est sûre, je suis le référent officiel du parti à Papara. Pour moi, c’est un retour aux sources, car il y a 20 ans, ma mère était au même poste que celui que j’occupe aujourd’hui.”
    Putai Taae, de son côté, n’a pas du tout la même vision des choses. “Il y a toujours cette fracture au sein du parti. Je respecte beaucoup Gaston Flosse, mais mon choix est déjà fait. Je suivrai Édouard Fritch.”
    Le choix de Putai Taae, actuellement élu à l’assemblée, était prévisible car, en mars 2014, il avait déjà été mis de côté lors des municipales à Papara par Gaston Flosse. Stellio Salmon avait finalement conduit la liste Tahoera’a.
    L’élection de Clément Le Gayic à la tête du Tahoera’a Huiraatira va changer la donne lors des prochaines municipales à Papara, probablement au cours du second semestre. On attend plus que la décision du Conseil d’État, qui doit confirmer, ou non, l’annulation de ces élections à Papara en mars 2014, suite à un recours de Clément Le Gayic qui avait dénoncé des irrégularités pendant le scrutin. Bruno Sandras avait gagné les élections, mais il a perdu son mandat de maire, suite à sa condamnation à trois ans d’inéligibilité dans le dossier des emplois fictifs de la présidence.

    C.T.

    Décidé à reprendre la main

    Au regard de ce qui se trame actuellement dans les rangs des partis politiques, on sent bien que le parti de Gaston Flosse est décidé à reprendre la main à Papara en portant son choix sur Clément Le Gayic pour représenter le Tahoera’a dans la commune lors des prochaines échéances électorales : le 3 mai pour les sénatoriales, la présidentielle en 2017, les territoriales en 2018 et les communales en 2020. Il y a aussi la volonté du parti orange d’écarter l’ancien maire, Bruno Sandras de la scène politique.

    La composition du conseil municipal de Papara depuis septembre 2014
    22 sièges pour la liste conduite par Christelle Lehartel
    5 sièges pour la liste Papara To’u Fenua de Clément Le Gayic
    4 sièges pour la liste Tahoera’a conduite par Stellio Salmon
    2 sièges pour la liste Tavini Ia Papara conduite par Médéric Tehaamatai

    Clément Le Gayic, nouveau président de la fédération du Tahoera’a Huiraatira de Papara : “Je suis le référent officiel du parti”

    Pourquoi avoir décidé de rejoindre le Tahoera’a ?
    J’ai été approché par le Vieux (Gaston Flosse), il y a plusieurs mois déjà. Certes, pour moi, cette élection est un retour aux sources, puisqu’il y a 20 ans, c’était ma mère qui occupait ce poste. J’ai démissionné du Tahoera’a en 2001, parce qu’il y avait des difficultés dans le parti.”

    Cela veut-il dire que vous allez conduire une liste commune avec Stellio Salmon pour les prochaines élections municipales ?
    Stellio est déjà avec moi. Donc, logiquement, oui. C’est le vice-président de la fédération du Tahoera’a à Papara. La seconde est Valérie Motahi, la troisième Béatrice Le Gayic et le quatrième Pierre Oïto. Le 3 mai, il y a les sénatoriales, ensuite il y a le congrès du parti qui se tiendra, certainement pour se positionner pour les prochaines élections dans la période 2017-2020.

    Votre élection confirme qu’il y a toujours une division au sein du Tahoera’a, puisque Putai Taae a rejoint le camp d’Édouard Fritch ?
    Il n’y a pas de scission au sein du Tahoera’a. Une chose est sûre, je suis le référent officiel du parti à Papara.

    Putai Taae Ancien président de la fédération du Tahoeraa à Papara : “Pour les municipales, je conduirai la liste A Here Ia Papara”

    “Mon choix est déjà fait. Je suis le camp du président Édouard Fritch. Je respecte beaucoup le Vieux (Gaston Flosse), mais voilà, je soutiens Édouard. Pour les municipales à Papara, je conduirai la liste A Here Ia Papara. Elle est déjà prête et je serai la tête de liste.”

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete