Habillage fond de site

Un clip pour lutter contre le harcèlement scolaire

vendredi 19 mai 2017

élèves

À l’issue de la projection, un débat guidé, s’appuyant sur un questionnaire, a permis de prolonger les échanges autour de cette problématique d’actualité. (© Anne-Charlotte Bouleau)

Hier matin, au CDI du collège Sacré-Cœur, à Taravao, ce n’était pas le Festival de Cannes, mais presque, puisque les élèves de 3e Préparatoire à l’enseignement professionnel (PEP) assistaient à la première projection du clip vidéo de cinq minutes, dont ils sont à la fois les auteurs et les acteurs, en présence de la classe de 6e E.

Le thème retenu pour ce projet entrant dans le cadre des Enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) n’est autre que le harcèlement scolaire, une problématique d’actualité, qui donne d’ailleurs lieu à un concours organisé par l’Éducation nationale, depuis quatre ans.

“Ce qui nous a encouragés à mettre ce projet en place, c’est la lecture d’un article, dans la Dépêche de Tahiti, au sujet du témoignage d’un papa dont l’enfant était victime d’harcèlement. On souhaitait sensibiliser notre classe de 3e à ce problème, tout en impliquant une classe de 6e, dans un souci de transmission et de tutorat. C’est une façon de donner un sens à ce projet et de responsabiliser les élèves”, précise Tiffany Di Cola, professeur de français.

 

Une projection suivie d’un débat

 

Pour ce faire, à l’issue de la projection, un débat guidé était prévu en petits groupes, un questionnaire à l’appui pour permettre à chacun de partager son point de vue et de décrypter les différentes situations présentées dans le film, de l’acharnement physique et moral à la tentative de suicide de la victime.

Images en noir et blanc, texte mêlant français et anglais, inscription des mots-clés… Les élèves de 3e PEP ont affirmé leurs préférences, en s’appuyant sur des clips existants, dont Embrasse-moi si tu m’aimes, de Vahine Orama.

Entre les recherches, la rédaction du texte et le tournage, trois mois de travail auront été nécessaires pour concrétiser ce projet. “Ce sont des élèves qui ont du mal à s’exprimer, donc on est content du résultat. C’est très valorisant !”, souligne Juliana Sioult, professeur d’anglais et professeur principale.

“C’est la première fois que je vois le résultat final : je suis très touchée ! Derrière leurs rires, ils sont fiers de partager leur travail avec les plus jeunes, qui arrivent alors qu’eux s’apprêtent à partir. Ils passent le relais !”, ajoute Delia Roux, enseignante spécialisée.

Par la suite, l’équipe envisage de diffuser le clip à l’ensemble des classes de l’établissement, au collège comme au lycée, avec un message à retenir : “Réagissons, stop au harcèlement !”. 

A. -C. B.

 

harcèlement

 

22
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete