Habillage fond de site

Au collège de Taravao, l’atelier de récupération tourne à plein régime

mercredi 2 mai 2018

1 ITI ACB recup

Les élèves de 3e et leurs objets du quotidien à base de matériaux naturels.

Depuis la précédente année scolaire, Moevai Roche, professeur de sciences de la vie et de la terre (SVT) au collège de Taravao, anime bénévolement un atelier axé autour du développement durable, dont le succès ne se dément pas.

Vendredi dernier, une dizaine d’élèves de 4e et de 3e étaient au rendez-vous, après la fin des cours, pour une heure de travaux manuels, les plus jeunes étant davantage concernés par la création de maquettes pédagogiques, tandis que leurs aînés se sont spécialisés dans la fabrication d’objets, dans une démarche plus artistique. L’évolution des îles et l’aquaponie n’ont donc plus aucun secret pour eux, de même que les principes d’une écoconstruction.

“Pour ce genre de maison, il y a des panneaux solaires, une base de bois et de végétaux, et une ouverture dans le toit, pour maintenir la fraîcheur, un composteur, un récupérateur d’eau de pluie et un arbre planté à l’ouest, pour avoir de l’ombre dans l’après-midi”, explique Hi’ilei Poroi, en 4e3.

Sur la table voisine, les réalisations du quotidien, entre porte-bijoux et enceinte artisanale, attirent l’œil.

“On est en pleine décoration, pendant que les garçons s’occupent de la découpe. J’ai commencé cette année et j’aurais préféré venir plus tôt, parce que j’aime bien bricoler. Je fabrique aussi des choses chez moi, pour ma famille”, confie Nadysse Teriitehau, en 3e6, visiblement inspirée.

 

Zéro déchet

 

Bois flotté, bambou et coquillages, d’un côté, carton, papier mâché et bouteilles en plastique, de l’autre, le défi consiste à réduire les achats au minimum, en misant sur des dons, mais principalement sur la récupération. Une philosophie de vie qui produit ses effets sur les élèves, désormais moins enclins à laisser les portes ouvertes d’une salle climatisée.

Et les bénéfices ne s’arrêtent pas là : grâce aux commandes effectuées par des professeurs, des élèves et des parents, 110 000 F ont été collectés au cours des six derniers mois et reversés au foyer socio-éducatif, en vue de récompenser les créateurs et de financer d’autres projets.

“On a également le directeur de la Segpa (Section d’enseignement général et professionnel adapté, NDLR) qui nous a commandés des porte-guitare et ukulele. Ce qui est intéressant, c’est qu’à travers ces réalisations, ils ont des contraintes à surmonter. L’année prochaine, nous continuerons, avec comme projet d’équiper l’établissement, selon les besoins. L’objectif, c’est de valoriser les élèves, et à travers eux, leur collège”, souligne Moevai Roche.

Si l’initiative a déjà reçu le soutien de la marque Nesian, elle pourrait s’étoffer avec une labellisation “développement durable” à l’échelle d’une ou de plusieurs classes, actuellement en cours de réflexion.

A.-C.B.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete