Collision d’hélicoptères en Argentine : après le choc, l’enquête et les hommages

mardi 10 mars 2015

Un journal argentin a diffusé les premières images de l’accident. On voit clairement l’un des hélicoptères entrer en collision avec l’autre.

Après le choc de la mort en Argentine de dix personnes, dont la navigatrice Florence Arthaud et la nageuse, championne olympique, Camille Muffat, l’enquête sur les causes de la plus grave tragédie de l’histoire de la téléréalité a commencé, tandis que les hommages se sont multipliés en France.
Sous un soleil de plomb de fin d’été, les enquêteurs argentins vont tenter de comprendre, au milieu des débris calcinés, les raisons de la collision de deux hélicoptères à un millier de kilomètres au nord-ouest de Buenos Aires.
Des images, prises du sol, montrent les deux appareils, affrétés pour le tournage du jeu de la chaîne de télévision française TF1 « Dropped », volant l’un en dessous de l’autre peu après leur décollage. 
Celui qui se trouve le plus bas semble à un moment prendre de l’altitude et vient heurter l’appareil se trouvant au-dessus de lui. En quelques secondes, les deux Eurocopter, d’une capacité maximale de cinq passagers en plus du pilote, s’écrasent.
A partir de ces images, des experts français semblent privilégier le thèse de l’erreur humaine.
« Dans ce cas précis, celui de derrière n’a pas du tout l’air d’avoir pris en compte celui qui est devant », notent plusieurs spécialistes.
Les experts locaux vont être rejoints par deux enquêteurs du Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA), chargé des investigations techniques sur les accidents d’avion.
Sur place, les corps des dix victimes, huit Français, dont également le boxeur médaillé olympique de bronze à Pékin (2008) Alexis Vastine, et les deux pilotes argentins, ont commencé à être transférés à la morgue de la capitale de la province de La Rioja.
Programme à succès venu de Suède, « Dropped », prévu pour être diffusé l’été prochain en France, devait rassembler huit sportifs lâchés en pleine nature.
Florence Arthaud, 57 ans, était la seule femme à avoir remporté -en 1990- la mythique Route du Rhum, une des solitaires à la voile les plus difficiles.
Camille Muffat, 25 ans, était quant à elle l’une des plus grandes championnes de la natation française, avec surtout ses médailles d’or, d’argent et de bronze aux JO de Londres en 2012.
« Elle était très contente (de participer), a expliqué au téléphone à l’AFP son compagnon William Forgues. Elle espérait (…) continuer, pour aller vers une destination supplémentaire magique. Elle se régalait. »
 

– Riner : « Envie de vomir » –

 
Du monde sportif, frappé au cœur, aux hommes politiques, les hommages se sont vite multipliés.
« J’ai été réveillé ce (mardi) matin par des tonnes de messages pour me dire que mon pote (ndlr : Alexis Vastine) était mort. J’ai eu envie de vomir tellement c’est dur, c’est horrible », a réagi avec émotion le champion olympique de judo Teddy Riner.
Le président François Hollande a salué « trois champions qui « voulaient repousser les frontières ». « C’est toute la France qui est en deuil », a renchéri le chef du gouvernement Manuel Valls, résumant les réactions de la classe politique.
Dès mardi, un grand portrait de Camille Muffat, souriante, en T-Shirt, avec ses trois médailles olympiques, a été installé sur la façade de la mairie de Nice (sud-est).
A Pont-Audemer, en Normandie (ouest), fief de la famille Vastine, une cérémonie était aussi prévue pour la soirée.
A Paris, le parquet a confié une enquête pour homicides involontaires à la gendarmerie des transports aériens.
« Les hélicoptères avaient décollé d’un terrain proche de la route. Ils allaient déposer deux équipes dans la Quebrada del yeso », une zone de montagnes escarpées, un environnement hostile, idéal pour cette aventure, a confié à l’AFP Andres Navarrete, le maire de Villa Castelli, un village de 2.800 habitants.
« Les concurrents étaient conduits les yeux bandés en hélicoptère dans un endroit inhospitalier, puis ils avaient 72 heures pour trouver un point où l’on peut recharger un portable, suivis par une équipe de télévision », a-t-il expliqué.
Le tournage avait débuté fin février à Ushuaia, à la pointe sud du continent américain, en Patagonie argentine.
Le nageur Alain Bernard, la cycliste Jeannie Longo, le footballeur Sylvain Wiltord, la snowboardeuse Anne-Flore Marxer et le patineur Philippe Candeloro participaient également au jeu.
Dans un SMS reçu par l’AFP, Alain Bernard, sur place, a simplement écrit : « Les autres n’ont pas eu la chance de s’en sortir. On est abasourdi. »
La plus célèbre des victimes de l’accident, Florence Arthaud, « était un extraordinaire marin », a souligné le navigateur Olivier de Kersauson.
« Dropped » a été interrompu, tout comme, en 2013, un autre jeu de survie, « Koh-Lanta », également produit pour TF1 par la société ALP, après la mort d’un candidat victime d’une crise cardiaque pendant le tournage, tandis que le médecin du programme s’était ensuite suicidé. Cette émission était revenue sur les petits-écrans à l’automne 2014.

AFP

lebororo 2015-03-10 20:15:00
Triste pour ces gens qui représentent le sport... †
et les autres aussi qui y sont passés †
Pascal de nouvelle caledonie 2015-03-10 16:53:00
que d émotion mais comment cela puisse arriver,c''''est impossible que des pilotes chevronnés savent bien que volé l un au dessus de l autre a quelque mètre on risque l accident où s arrêtera la bêtise humaine.
mirel 2015-03-10 09:29:00
Tragique
    Edition abonnés
    Le vote

    Le Kitesurf :

    Loading ... Loading ...
    www.my-meteo.fr
    Météo Tahiti Papeete