Habillage fond de site

COMMÉMORATION – Dixième anniversaire du crash d’Air Moorea

jeudi 10 août 2017

crash air moorea

Des couronnes de fleurs jetées dans la mer, des gestes très simples pour se rappeler du drame. (© John Hiongue/LDT)

C’est un triste anniversaire qui a été célébré hier. Il y a dix ans, le 9 août 2007, un Twin Otter d’Air Moorea s’est abîmé au large de l’île Sœur alors qu’il devait rejoindre l’aéroport de Tahiti-Faa’a. À son bord se trouvaient dix-neuf passagers et le pilote de l’appareil, qui sont décédés dans l’accident.

Hier, en fin d’après-midi, la commémoration à la mémoire des disparus s’est déroulée devant la stèle du souvenir dans les jardins de Paofai, à Papeete, en présence du vice-président du Pays Teva Rohfritsch et de Marcel Tuihani, président de l’assemblée de la Polynésie.

Le père Christophe a fait une bénédiction alors que le président de l’association 9.8.7 Nikolaz Fourreau a pris la parole pour évoquer le devoir de mémoire : “Quand on pense à eux, c’était hier que nous les tenions dans les bras, riions ensemble, parlions d’avenir avec eux puis le temps s’est arrêté pour eux, pour nous. Nous savions tous que nous avions perdu une épouse, un époux, un ami, une amie, un parent, une sœur, un frère, un fils, une fille, un père, une mère… Nous avons un avant et un après. Il ne nous reste que des souvenirs et en particulier aujourd’hui (hier, NDLR).”

Ce dernier a énuméré un par un les prénoms des vingt disparus, dans un moment de grande émotion. Des fleurs et des couronnes de tiare Tahiti ont été déposées au pied de la stèle comme tous les ans et Nikolaz Fourreau a allumé vingt bougies en souvenir des vingt victimes.

Dix ans après, l’émotion était toujours palpable. De son côté, l’association 9.8.7 espère qu’un procès se tiendra en 2018.

 

De notre correspondant J.H.

 

MOOREA – Une vingtaine de personnes se sont recueillies sur le site de Toatea

crash air moorea

Un moment toujours douloureux pour Tatiana, épouse de Bruno Druet. (© Jeannot Rey/LDT)


Le 9 août 2007, vers midi, un des Twin Otter de la compagnie aérienne Air Moorea s’abîmait en mer près des côtes de Moorea à Temae. Dix-neuf passagers ainsi que le pilote ont péri dans le crash qui s’est produit il y a dix ans. Depuis, chaque année, sur un site d’hommage et de recueillement spécialement aménagé au point de vue Toatea, une cérémonie du souvenir est organisée par les autorités communales.

Tous les 9 août depuis 2007, les proches des disparus, dont trois qui avaient des liens intimes et familiaux avec Moorea, Bruno Druet, Herman Trafton et Hélène Liao, se rassemblent pour rendre un hommage chaleureux aux victimes de ce terrible accident qui a bouleversé toute la Polynésie.

Un événement, cette année, marqué par le fait qu’il y a exactement dix ans que le drame s’est produit. C’est peut-être cet anniversaire qui a fait que certaines personnes ont, pour la première fois hier, apporté leur propre témoignage, ayant été présentes sur ce site de Toatea au moment du crash. Manuela Nollemberger, première adjointe au maire : “Ma cousine était dans l’avion que je venais de voir s’abîmer en mer. Je ne le savais pas encore. Plus tard, j’ai appris qu’elle se rendait au chevet de son père qui était mourant à l’hôpital. Elle n’a pas pu le voir. Le lendemain c’était son père qui quittait ce monde.”

Gloria Trafton, elle, a rappelé à l’assemblée que son cousin et voisin était à bord : “J’étais au téléphone lorsqu’il est tombé. Le bruit que cela a fait était comme un camion qui déverse du sable…”

Mais pour tous, proches, amis ou anonymes, “cela fait trop longtemps que ces dix-neuf personnes ont été éloignées de leurs familles et ils ne savent toujours pas pourquoi”, commentait Alain Druet, frère de Bruno.

Hier, ils étaient tous là, une fois encore pour déposer des fleurs et pour dire quelques mots quand ils en avaient la force, en mémoire de ce jeudi 9 août 2007 aux environs de 12 h 30, heures locales, où un DHC-6 Twin Otter de la compagnie aérienne “Air Moorea” assurant régulièrement la liaison Tahiti-Moorea, s’abîmait en mer juste après son décollage de l’aéroport de Temae, à moins de 2 km de la côte. 

Deux chorales ont accompagné cette cérémonie, celle menée par la famille Aka et le représentant de la paroisse de Teavaro et la chorale de Afareaitu conduite par Timeri, Rosine, Rupena et Teva. Certaines familles ont effectué la traversée pour être présentes à la commémoration prévue par l’association 9.8.7. à Papeete.

 

De notre correspondant Jeannot Rey

 

 

1
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete