Comment aider son prochain tout au long de l’année

    mardi 12 janvier 2016

    Vous souhaitez donner de votre temps aux autres, mais ne savez pas comment vous y prendre ? Le monde associatif regorge de possibilités pour toutes les bonnes volontés, qu’il s’agisse d’une simple association de quartier ou un club service au dessein bien plus grand.
    Mais attention, devenir bénévole est un engagement à ne pas prendre à la légère. Par définition, “le bénévole est celui qui s’engage librement pour mener à bien une action en direction d’autrui, action non salariée, non soumise à l’obligation de la loi, en dehors de son temps professionnel et familial”.
    Un engagement à respecter avec sérieux pour ne pas mettre l’association en difficulté, car une fois que vous vous serez engagé, celle-ci comptera sur vous !
    Pour vous donner une idée de comment œuvrer pour votre prochain, voici une liste des besoins d’un petit échantillon d’associations.
    Vous pouvez également vous renseigner auprès de la mairie de votre commune de résidence pour trouver une association plus près de chez vous.
    V.H.

    Servir les plus démunis

    La Croix-Rouge est tout le temps à la recherche de bénévoles pour ses actions d’épicerie solidaire, de collecte et de tri de vêtements pour les familles démunies et les sans-abri.
    Contacts : 40.42.02.76 ou 87.78.27.79 (de 8 heures à midi)

    L’Ordre de Malte a de la ressource, mais ne dira pas non à quelques bras supplémentaires pour servir le repas, deux fois par mois, aux SDF, ou les aider prochainement (le dernier week-end de janvier par exemple) à faire la quête dans les grandes surfaces en faveur des lépreux.
    Contacts : 40.43.47.77 ou 87.78.11.03

    L’association Te Torea, qui œuvre en faveur des sans-abri, accepte toutes les bonnes volontés pour servir les repas, une fois par mois au parc Bougainville ou à la mairie de Papeete, ou quotidienne au foyer d’accueil de Tipaerui.
    Contact : 40.42.39.18

    La maison du Bon Samaritain, une structure d’hébergement pour hommes, est à la recherche de bénévoles pour faire du suivi de personnes.
    Contact : 40.53.22.22

    Le foyer maternel Maniniaura de Mahina, qui accueille des filles mineures et majeures qui ont eu un enfant ou qui sont en passe d’en avoir un, est à la recherche de femmes pour effectuer du suivi scolaire.
    Contact : 40.42.89.57

    L’association Rima Here, qui s’occupe d’adultes porteurs d’handicap mental et/ou de pathologies psychiatriques, est toujours intéressée d’accueillir des bénévoles pour accompagner les différents ateliers proposés.
    Contact : 87.70.59.53

    Prendre un enfant par la main

    L’association Les enfants du fenua sont toujours à la recherche de marraines pour apporter un soutien éducatif à des enfants défavorisés. Il s’agit dans les faits à s’engager sur une certaine durée, et avec régularité, à s’occuper d’un enfant chez soi, de lui proposer des sorties, des jeux et de l’aider à faire ses devoirs, avant de le raccompagner dans sa famille. Selon le cas, il peut s’agir d’un enfant ou d’un adolescent, à prendre en charge une à deux heures par semaine, voire plus, selon la disponibilité de la marraine.
    Pour devenir marraine, il suffit de contacter l’association au 87.74.17.05.

    Être au chevet des malades

    L’association d’aide aux malades A Tauturu Ia Na a besoin de bénévoles pour assurer l’accueil et l’information des malades et leurs familles pendant sa permanence ; notamment les rassurer et les renseigner sur tout ce qui concerne l’évasan et ce à quoi ils ont droit. L’association se charge de former les bénévoles. Permanence du lundi au vendredi de 9 heures à 11 h 30.
    Contact : 40.43.60.10

    L’association Alzheimer et maladies apparentées de Polynésie française est toujours à la recherche de bénévoles, formés ou pas à la prise en charge de ces personnes, pour développer ses activités, qui se déclinent pour le moment en un café-mémoire le premier mardi de chaque mois (le prochain aura lieu le 2 février à 17 heures au restaurant Bulle de Saveurs), une permanence, la visite de malades, des conférences, des interventions à la demande et la formation. Contacts : 87.26.64.77 ou 87.73.61.95

    Prêter son oreille

    L’association SOS Suicide, fondée en 2001 pour promouvoir la prévention des conduites suicidaires en Polynésie française, ne dira pas non à des paires de bras et d’oreilles supplémentaires, notamment pour tenir la permanence de sa ligne téléphonique d’urgence ou participer à ses actions de sensibilisation, d’information et de récolte de fonds. Il n’y a aucun prérequis à avoir, l’association se charge de former les écoutants. Pour rejoindre SOS Suicide, vous pouvez contacter l’association via sa ligne d’écoute d’urgence au 444.767 ou par e-mail à sossuicide@mail.pf.

    S’engager à plus long terme

     Rotary
    Ensemble, les rotariens mettent leurs compétences au service des causes les plus pressantes, chez eux mais aussi à l’étranger. Ils concentrent leurs efforts autour de six axes : la paix, la prévention des maladies, l’accès à l’eau potable et l’assainissement, la santé de la mère et de l’enfant, l’alphabétisation et l’éducation de base, et enfin le développement économique local. En Polynésie, il existe cinq clubs (Papeete, Taravao, Moorea, Raiatea et Bora Bora) qui œuvrent à leur échelle sur des projets éducatifs, humanitaires ou de proximité. Il existe également une version destinée aux jeunes de moins de 35 ans, le Rotaract, est qui œuvre essentiellement en faveur des enfants défavorisés. Pour rejoindre le Rotary ou le Rotaract, il suffit de signaler son intérêt auprès de l’un des clubs.
    Contacts : Papeete, Patrick Le Gall au 87.78.65.00 ou patrick.legall@gmail.com ; Taravao, Bernadette Taputu au 87.78.86.40 ; Moorea, Gilbert Menu au 87.28.17.66 ; Raiatea, Valérie Giard
    au 87.74.58.05 ; Bora Bora, Éric Albrecht au 87.33.42.19. Rotaract, Angélique Ah Scha au 87.20.55.36

    Lions club
    De leur côté, les Lions interviennent aux niveaux local, régional, national et international afin d’apporter des solutions concrètes à des problématiques sociales, médicales, éducatives et environnementales. Les campagnes de collecte de fonds permettent, grâce à l’engagement des Lions, de lancer des programmes de grande envergure. Des causes qui font sens et mobilisent ses membres qui organisent, au fenua par exemple, des levées de fonds au travers de la soirée Chœur de Lions ou d’un tournoi de golf, une journée matahiapo et d’autres manifestations vers la jeunesse, pour lesquelles toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Il existe trois clubs en Polynésie, le Lions Tahiti composé uniquement d’hommes, le Lions Raiatea qui est mixte et le Lions femmes destiné uniquement à la gent féminine. Le Lions Club a également sa version jeune, le Leo Club, destinée aux 18-30 ans et qui met en place d’autres actions ciblées, toujours en faveur des plus démunis.
    Contacts : Lions Club 87.77.58.91 ; Leo Club 87.24.31.55

    Corinne 2016-01-13 09:36:00
    Enfin une publication qui regroupe les différentes associations. Merci pour cet article complet !
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete