Comment faciliter l’accès de l’homme au milieu sous-marin ?

    vendredi 6 novembre 2015

    Dès aujourd’hui et jusqu’au 10 novembre, huit scientifiques, directeurs d’écoles d’ingénieurs et entrepreneurs du monde entier sont à Tahiti pour rencontrer leurs homologues locaux. Ils sont tous membres de Human Underwater Society (HUS), une association polynésienne qui œuvre pour créer un centre de recherche et de développement sous-marin en Polynésie. À cette occasion, ils rencontreront le président de la Polynésie et les acteurs locaux de la santé, de la recherche, de l’éducation et les entreprises pour présenter le projet de HUS.
    À l’issue d’une série de trois réunions techniques, ils se rendront à Los Angeles pour rencontrer des chercheurs des universités californiennes UCLA, Caltech et de l’Université de Santa Barbara. Cette session de travail se terminera par un cocktail de clôture chez le consul de France à Beverly Hills.
    À l’occasion de leur séjour en Polynésie française, les membres de HUS vont présenter leurs recherches et technologies aux acteurs polynésiens, pour identifier les problèmes spécifiques causés par leur insularité. Le but est de nouer des collaborations à long terme pour adapter ces technologies aux besoins de la Polynésie. À cet effet, trois ateliers, portant sur la santé, l’éducation, la recherche et l’économie bleue serviront de lieu d’échanges et de brassage d’idées.
    À termes, l’objectif de HUS est de construire un centre de recherche et de développement en Polynésie qui sera conçu comme un véritable pôle d’émulation. Il comprendra un FabLab, soit un laboratoire de prototypage comprenant tout le matériel d’impression 3D, découpeur laser, d’électronique et d’ingénierie nécessaire. Un centre de formation, en partenariat avec la grande école d’ingénieurs parisienne ESIEE et les institutions locales, sera ouvert aux étudiants polynésiens. Une fois le tout établi, une station sous-marine de dernière génération sera rattachée au centre de recherche pour mettre en application ces technologies en milieu réel.
    Une conférence publique aura lieu le lundi 9 novembre, de 16 h 30 à 18 h 30, à la CCISM, pour présenter la HUS et les projets des membres.  

    Pascal Martin

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete