Commune et Te Moorea Club : “On continue de travailler ensemble !”

    samedi 13 février 2016

    Les participants à la réunion qui s’est tenue hier après-midi, à la mairie de Tevarao, sont tombés d’accord sur trois choses essentielles. La première, le fait que l’on ait parlé de “Raid pour les Vahine” a très certainement été l’une des raisons de cette poussée de fièvre que l’on a pu observer, soit sur les réseaux sociaux soit au travers de certaines tribunes radiophoniques. L’incompréhension du terme “co-organisateur de l’événement” a bien entendu été au centre des débats, mais tout le monde conçoit que les uns ne puissent pas se séparer des autres pour organiser ces grands événements sportifs que sont les raids de Moorea, Painapo, Entreprises et maintenant des Vahine. La décision a donc été prise unilatéralement de continuer “ensemble” et faire de cette première édition du Raid des Vahine, une véritable fête du sport au bénéfice de tous les participants.
    Cette rencontre avec le maire de Moorea, Evans Haumani, et ses conseillers tels que Jean-Pierre Marae, délégué au sport pour la commune, à la demande de te Moorea Club, a réuni autour d’une même table une quinzaine de personnes, toutes désireuses de mettre un terme à ce qui s’apparente plus à un défaut de compréhension, qu’à la volonté de vouloir nuire à l’avenir d’une manifestation. Vaitia Buchin, président de Te Moorea club, a été le premier à s’exprimer sur la situation : “La commune a toujours été partenaire avec Te Moorea Club dans le cadre de l’organisation de nos manifestations, comment se fait-il qu’aujourd’hui elle demande à être officiellement co-organisateurs, qu’est-ce que vous entendez par là ?

    De réels partenaires

    À ce jour nous n’avons pas eu d’explication sur ce qu’il adviendrait de nos manifestations au cas où la Commune devienne co-organisateur, ce que nous avons demandé en participation de la Commune est ce que nous avons toujours demandé. Et nous avons toujours fonctionné ainsi ”
    Jean-Pierre Maraea a réitéré la volonté de la commune ne pas se désengager de cette manifestation : “Il n’en a jamais été question. Nous n’avons pas les compétences pour prendre à notre compte, ces manifestations. Vous savez mieux que tout le monde le faire. Ce que nous voulons, c’est que l’on mette un peu plus en avant la participation de la Commune.” Les échanges ont porté sur la précédente réunion plus ou moins bien perçue mais où tout le monde était d’accord sur le fait que “ces grandes manifestations sportives ont non seulement fait la renommée de Moorea, mais en plus, sont d’importants supports sur un plan économique pour l’île, qui voit ses hôtels afficher complet le temps de la manifestation, voire plus.” Il a donc été convenu que les deux parties continueront ensemble à aller de l’avant. Après la manifestation du Raid des Vahine, qui regroupe aujourd’hui plus de 520 équipes inscrites (1 040 personnes sur le circuit), les deux parties se rencontreront à nouveau pour trouver la formule (convention) qui fera d’eux, officiellement, de réels partenaires, pour la promotion et la bonne tenue des manifestations dans les normes de sécurité. Quant aux demandes de Te Moorea Club, celles qui ne seront pas prises en charge par les sponsors, elles ont été acceptées sans hésitation par la mairie, à savoir, la police municipale pour le guidage, l’électricité pour le matériel “sono” et autres et l’autorisation de la tenue de cette première édition du Raid Painapo. Le mot de la fin est venu de Paiatua Maihi, maire délégué de Teavaro : “Les vahine au sport et les tane à l’arrivée, pour les applaudir !”

    De notre correspondant Jeannot Rey

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete