Habillage fond de site

Les comptes de campagne d’Oscar Temaru rejetés

jeudi 30 août 2018

oscar temaru

(© archives LDT)

Une Assemblée de la Polynésie française sans Gaston Flosse ni Oscar Temaru dans les travées. C’est ce qu’il peut potentiellement arriver dans les mois à venir, le maire de Faa’a venant de voir ses comptes de campagne pour les élections territoriales 2018 rejetés. Nos confrères de Radio 1 ont publié hier une décision de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements publics qu’ils se sont procurés et qui laisse planer une lourde incertitude sur l’avenir d’Oscar Temaru au sein de Tarahoi. En effet, deux infractions avérées au code électoral ont été relevées, justifiant le rejet de ses comptes.

Dans un premier temps, l’incapacité par Oscar Temaru de justifier correctement une somme de 3,7 millions sur les comptes. “3 745 800 francs inscrits en recette dans la rubrique des produits divers, à l’appui de laquelle aucune pièce justificative n’ont été fournies”, constate la commission dans sa décision. “Le candidat s’est borné à produire un extrait du grand livre des comptes retraçant un certain nombre de versements sur le compte bancaire du mandataire, en espèces et par chèques, qui ne constitue pas une comptabilité qui permet de justifier l’origine et la régularité des recettes commerciales visées.”

Le rapport poursuit : “L’extrait du grand livre des comptes transmis ne retrace qu’un montant de 2 255 800 francs sur les 3 745 800 francs (…) Le compte de campagne ne respecte pas les conditions de présentation fixées par les disposition du code électoral.”

Et de conclure sur ce chapitre : “Le compte ne peut donc être regardé comme sincère. Cette irrégularité justifie le rejet du compte de campagne de monsieur Oscar Temaru et la saisine du juge de l’élection.”

Un peu plus loin, la commission nationale des comptes de campagne relève une autre irrégularité : 4 millions de francs provenant du compte personnel d’Oscar Temaru sont venus abonder celui du Tavini huiraatira. Une disposition irrégulière puisque dépassant le plafond, qui est de 550 666 francs par personne physique sur le sujet. La commission nationale des comptes de campagne demande en sus la saisie du dossier par le Conseil d’État. Ce dernier pourrait prononcer l’inéligibilité du candidat tête de liste Oscar Temaru pour l’élection territoriale 2018, et provoquer aussi la perte de sa mandature à la mairie de Faa’a.

Une mésaventure qui est déjà arrivée à d’autres comme Nicole Bouteau en 2005, mais aussi, dans un autre registre, en 2014, à Patrice Jamet, ancien maire de Mahina.

 

Bertrand Prévost

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete