Conception d’un modèle d’abris-bus touristique par un élève du lycée Taiarapu Nui

lundi 10 novembre 2014

Chacun s’accorde à dire aujourd’hui que les transports en commun et les modes de déplacements « doux » sont un véritable enjeu de développement de la Polynésie française. Constatant le caractère quelque peu vétuste des abris-bus en place sur l’île de Tahiti, les élèves du BTS « Étude et Economie de la Construction » (EEC) du lycée Taiarapu Nui de Taravao, encadrés par leur professeur, Djemal Moussaoui, se sont mis à envisager la création de nouveaux mobiliers urbains.
Selon un communiqué de la présidence : « Cette démarche les a rapidement amenés à rencontrer le Ministère de l’Equipement, en charge des transports terrestres, et la Direction des transports terrestres, qui travaillaient parallèlement à la conception de nouveaux modèles d’abris-bus pour équiper le tour de l’île à compter de 2014. Cette collaboration a donné lieu à un concours, pour lequel les étudiants ont élaboré des plans de conception, un descriptif et un devis en respectant le cahier des charges remis par leur professeur. »
Le projet de l’étudiant Ferdinand Mahanora s’est clairement démarqué des autres, en raison de sa conception moderne intégrant des éléments locaux (bois local et pierre de Moorea) et prenant en compte des contraintes touristiques, esthétiques, fonctionnelles et environnementales. Ce projet a été présenté en Conseil des ministres le 2 juillet dernier et a été retenu pour être implanté sur des sites touristiques. La première installation pourrait ainsi voir le jour dans les tous prochains mois.
Cette expérience est une occasion de compléter la formation initiale délivrée au lycée au travers de projets concrets. Après avoir obtenu le BEP TAH (Technicien de l’Architecture et de l’Habitat), le bac pro TEB (Technicien d’Etudes du Bâtiment option Assistant en architecture) et le BTS EEC, Etude et Economie de la construction, Ferdinand Mahanora vient tout juste d’être admis au concours de technicien, spécialité « projeteur », dans la fonction publique territoriale.
Selon son professeur, Djemal Moussaoui, « l’implication collective des jeunes dans cette démarche de conception-réalisation est aussi porteuse de sens quant au respect à avoir envers cet élément de mobilier urbain composante de nos espaces publics ». Le parcours de ce jeune diplômé est, par ailleurs, un exemple de réussite professionnelle. Ce type d’actions permet en outre à des étudiants de s’exprimer en tant que futurs techniciens dans la réalisation de projets architecturaux et urbanistiques utiles pour le Pays.

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete