Concert caritatif – Elan de générosité pour les sinistrés

    jeudi 31 décembre 2015

    Le concert Toriri Aroha, qui avait été repoussé la semaine dernière, s’est tenu mardi soir, place Vaiete.  De nombreux musiciens se sont rassemblés pour cet événement au bénéfice des sinistrés de la côte est. Plus de 300 000 francs ont été récoltés grâce
    à la générosité des spectateurs.Après avoir dû être reporté, la semaine dernière, pour cause de mauvais temps, le concert Toriri Aroha (la pluie fine après la tempête) a finalement eu lieu mardi soir, place Vaiete. Près de 30 artistes ont répondu à l’appel de Teha Kaimuko, du groupe Verua, et de Teiva LC pour cet événement organisé par l’association To Tiare au bénéfice des sinistrés de la côte est. Le public n’a pas manqué ce rendez-vous, et pour ceux qui n’étaient pas venus avec des denrées ou des vêtements, Hinarere Taputu et Anne-Caroline Graffe étaient là avec une urne pour récolter de l’argent.
    Plus de 1 000 personnes ont répondu à l’appel et des centaines de sacs de vêtements et de denrées alimentaires ont été récoltées. Et pourtant, tout a commencé un dimanche presque comme les autres, lorsque Teha Kaimuko, le leader du groupe Verua, allume son ordinateur et se branche sur Facebook. “J’ai vu des images horribles. Je me suis dit qu’il s’était passé quelque chose à Fidji ou en Nouvelle-Calédonie. En fait, c’était chez nous. J’ai ensuite vu que ma cousine avait tout perdu, j’ai eu un choc, un vrai choc. Je me suis dit qu’il fallait que je l’aide personnellement, mais ça ne suffisait pas.”
    Le lendemain, des amis le sollicitent pour profiter de la notoriété du groupe Verua pour faire un concert de charité. “Le mardi matin, j’ai appelé Teiva, il m’a dit : “On y va”. Mais pour aller à Vaiete, c’était compliqué au niveau administratif. Puis j’ai croisé Taimana Ellacott de l’association To Tiare et c’était parti.”

    307 529 F récoltés

    L’association, déjà à l’origine du concert Tamarii hauti, met ses réseaux en place, communique, les musiciens répondent en nombre et apportent leur matériel. Après un report, la semaine dernière, en raison de la pluie, c’est finalement mardi soir au soleil couchant que les premières notes commencent à résonner, les premiers dons à arriver et petit à petit, la foule s’agglutine devant le kiosque de la place aux roulottes. Certains, venus dîner, sont arrivés les mains vides. Qu’à cela ne tienne. Difficile de résister à la médaillée olympique, Anne-Caroline Graffe, ou à la sixième plus belle femme du monde, Hinarere Taputu, lorsque celles-ci se présentent devant vous avec une urne. Les dons pleuvent.
    Sur scène, chanteurs ou troupes de danse se succèdent, non sans émotion, à l’image de Marita Gilmore. “Nous sommes carrément étonnés, nous pensions qu’il y aurait trois pelés, mais là, c’est toute la population. Les musiciens ont fait plein de scènes, mais là, ils avaient un méga stress. C’est spécial, parce que ça nous touche de voir tous ces gens mobilisés. Cet échange, ça fait boum (elle tape sur son cœur). Si, à notre manière, en chantant, ça peut aider cette cause…”
    À l’image des Enfoirés en métropole, les artistes semblent désormais former une véritable famille, bien décidée à pouvoir aider quand cela sera nécessaire. “Le seul don que nous avons, c’est la musique, alors c’est cela que nous avons donné ce soir”, explique Teiva LC. “Les gens ont répondu en masse à cette initiative, qui était petite au départ et qui a fini par prendre de l’ampleur. Quand je vois tous les dons qui ont été faits, l’objectif est atteint. Le tauturu (générosité) est toujours en nous”, conclut le leader de Verua.
    Au total, 307 529 F ont été récoltés. Ils serviront à acheter du matériel tel que des lave-linge ou des fours qui seront ensuite remis au collectif Solidarité pour tous de Teave Chaumette.

    F.C.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete