Habillage fond de site

Concours de bande dessinée – Le lycée Saint-Joseph décroche la deuxième place au niveau national

mardi 19 décembre 2017

Une photo de groupe prise juste après la cérémonie de remise des prix aux élèves qui ont remporté la deuxième place à l’échelle nationale d’un concours de bande dessinée. (©Jonh Hiongue/LDT)

Une photo de groupe prise juste après la cérémonie de remise des prix aux élèves qui ont remporté la deuxième place à l’échelle nationale d’un concours de bande dessinée. (©Jonh Hiongue/LDT)


Le lycée Saint-Joseph  de Pirae est arrivé à  la deuxième place d’un concours national. Il s’agissait de réaliser une BD en rapport  avec la Première Guerre mondiale. Ce concours, intitulé Bulles de mémoire, a  pour but de faire réfléchir les lycéens sur les notions de paix, d’identité  culturelle et de citoyenneté européenne.

Le lycée Saint-Joseph de Pirae vient de décrocher la deuxième place nationale suite à leur participation à un concours de bande dessinée intitulée Bulles de mémoire et  relatif à la Première Guerre mondiale. Un projet étalé sur trois ans qui entrait dans le programme européen Erasmus +. Vendredi dernier, au lycée, l’heure était à la remise des prix.

Deux professeurs très engagés dans la construction de l’Union européenne, Sylvain et Mylène Martinez, ont décidé d’y inscrire l’établissement scolaire avec l’aval de la directrice adjointe, Marie Constant. “Pendant trois années, le lycée Saint-Joseph a vécu au rythme du programme Erasmus +. On a vécu des choses extraordinaires. Avec des Réunionnais, des Turcs, des Hongrois et des Allemands, on a pu développer la notion de partage et de diversité. Certains élèves se souviennent encore de leur séjour en Europe”, a raconté Sylvain Martinez.

“Il y a cent ans, c’était la Première Guerre mondiale, on ne s’en souvient pas forcément. Cette terrible guerre a touché l’Europe. Nos aïeux, nos grands-parents, eux, ils s’en souviennent. Nous, on vit dans la paix, mais des hommes se sont sacrifiés pour l’obtenir. Voilà pourquoi ce travail réalisé par les élèves était riche en réflexions”, a-t-il poursuivi.

Le programme Erasmus + entre dans une deuxième saison cette année et le lycée souhaite travailler sur le thème de la paix, de l’identité culturelle et de la citoyenneté européenne en s’inscrivant de nouveau à ce concours de bande dessinée.

“En 2018, nous avons notre arbre de la paix à planter dans les jardins de la mairie de Pirae avec de la terre apportée de Verdun. J’ai eu un grand-oncle qui a fait les deux guerres mondiales. Il a toujours avec lui sa croix de guerre. En ce temps-là, j’avais sept ans et j’ai toujours entendu parler de la guerre. Mon oncle a même perdu sa tête après la Seconde Guerre mondiale. À son retour, il s’est installé à Makemo”, a témoigné Yvette Lichtlé, première adjointe au maire de Pirae, présente lors de la remise du prix.

De notre correspondant J.H.

Réaction concours BD

 

Une des planches de la bande dessinée réalisée par les élèves de la classe de terminale communication visuelle plurimédia  du lycée Saint-Joseph de Pirae. (©John Hiongue/LDT)

Une des planches de la bande dessinée réalisée par les élèves de la classe de terminale communication visuelle plurimédia
du lycée Saint-Joseph de Pirae. (©John Hiongue/LDT)

L’établissement scolaire représenté par sa directrice adjointe, Marie Constant, a reçu des cadeaux de la part du directeur du service de l’Office national des anciens combattants et victimes  de guerre, Philippe Leydet. (©John Hiongue/LDT)

L’établissement scolaire représenté par sa directrice adjointe, Marie Constant, a reçu des cadeaux de la part du directeur du service de l’Office national des anciens combattants et victimes
de guerre, Philippe Leydet. (©John Hiongue/LDT)

Désiré Teivao
0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete