Conflits sociaux – Poussée de fièvre au CHPF

    samedi 9 mai 2015

    Coup de chaud jeudi matin au CHPF où le personnel en grève du service de radiologie a décidé d’afficher son mécontentement devant les grilles de l’hôpital. Pour la secrétaire général adjointe de la CSTP/FO, Mireille Duval, le mouvement social qui paralyse le fonctionnement du service de radiologie de l’hôpital est tout à fait justifié : « cela fait maintenant sept jours que le personnel du service de radiologie est en grève pour défendre un droit acquis. Si la direction ne veut rien entendre, les salariés en grève entendent quant à eux aller jusqu’au bout de cette grève pour faire entendre leur point de vue ».
    Quant au rapport de la CTC (Chambre territoriale des comptes) qui avait conduit la direction de l’hôpital à supprimer les deux heures de réduction du temps d’exposition (RTE) par semaine  pour les personnels soumis aux rayons ionisants, Mireille Duval s’insurge : « l’exposition aux rayons n’est absolument pas la même ici qu’en métropole. Au CHPF la durée légale du travail est de 39 heures contre 35 heures en métropole. Il est donc évident que la durée d’exposition est mathématiquement supérieure en Polynésie française ».
    Pour Mireille Duval, il est incompréhensible que la direction se focalise sur la suppression des deux heures hebdomadaires RTE pour le personnel de radiologie, alors que le rapport de la CTC comprenait plusieurs points : « Pourquoi la direction se focalise sur la RTE ? Le rapport de la CTC comprend plusieurs autres points, pourquoi ne s’attaquer qu’au personnel de la radiologie alors que ce rapport concerne un personnel beaucoup plus large ? Nous ne céderons rien, tant que la direction ne sera pas revenu sur sa décision, nous continuerons le mouvement le temps qu’il faudra ».
    Si les grévistes assurent qu’ils ne céderont pas sur la RTE, ils acceptent néanmoins de s’assoire autour d’une table de négociations pour discuter d’un plan global de réduction des dépenses au CHPF. Pour ces derniers, qui affirment avoir fait de gros efforts en 2012 sur la RTE en acceptant que celle-ci passe de quatre semaines annuelles à deux, il est anormal que seul le service de radiologie soit concerné par de nouvelles mesures d’économie, « alors qu’il y aurait tant de choses à faire au CHPF pour réduire les coûts ».
    Aujourd’hui, 26 manipulateurs sur les 28 du service de radiologie sont en grève. Les urgences sont toutefois assurées. Aucune autre rencontre avec la direction n’est prévue ce week-end.
     
    PM

    Lire l’intégralité de l’article dans La Dépêche de Tahiti concernant les autres conflits sociaux ou au feuilletage numérique.
     

    chang 2015-05-12 12:26:00
    @plouc ploup, boy, depuis le début tu dis que des conneries. Ensuite tu veux qu''on change de boulot si on n''est pas content, pk faire ? Pour libérer de la place ? Tu peux venir si tu veux rien foutre avec nous, faut ra d''abord avoir ton papier.
    Ploup 2015-05-12 08:43:00
    ou allez installer des antennes gsm, pour que tout le monde ait son petit vini qui marche, allez voir si des conventions qui te protèges des expositions aux radiations existent , bah non t'y es huit heures par jour comme un connard.

    Elia, pigeonrx etc... évitez de réfléchir avec vos crocs, svp
    Ploup 2015-05-12 08:34:00
    il suffit d'aller une seule fois dans un hôpital de voir à quel rythme vous travaillez, pour savoir que vous ne foutez rien ou à deux à l'heure, vous êtes déshumanisés et n'en avez rien à foutre des patients.

    Ne vous comparez pas à des boulots pénibles, vous n'avez même pas idée de ce que c'est, allez travailler dans les hydrocarbures, porter des sacs de copras, ou même passer la débroussailleuse en plein soleil pendant huit heures, après on en reparle.

    Pour les infirmiers je n'ai pas d'avis, ils soignent les escarres, torchent les petit vieux, z'avez qu'à le faire aussi tiens.
    Zane 2015-05-11 21:54:00
    @ ploup, je ne comprends pas à quoi sert ton commentaire si tu "n' en as rien à faire de nos revendications"
    Si tu avais un boulot et que ton patron te dit de t'assoir sur l'acquis social spécifique à ta profession tu ne te battrais pas pour le garder? Ou peut être que tu changerais de boulot comme tu nous le suggères ?
    Alors avant de nous faire part de tes idées réfléchis un minimum...
    Juste par curiosité,t'as mis les même les commentaires sur les articles pour l'huilerie, le gaz ou les infirmiers libéraux?
    ploup 2015-05-10 18:02:00
    ben à vrai dire, c'est juste que j'en ai rien à faire de vos revendications, et encore une fois changez de boulot si vous n'êtes pas satisfait de vos conditions de travail, et allez faire le blocus dans le bureau de votre directeur .

    Vous avez des conventions qui vous protègent, vous n'arrivez pas à les faire appliquer soit, ce n'est pas le cas de beaucoup de travailleurs qui eux en chient toute l'année, un peu de décence svp.
    PIGEON RX 2015-05-09 15:57:00
    @ploup : effectivement, renseigne toi avant de dire des conneries, ou au moins donne toi la peine de lire l'article qui résume plutôt bien la situation pour une fois que les journalistes ne transforment pas tout à fait la réalité, merci!

    Le service de radiologie demande simplement le RESPECT D'UN DROIT ACQUIS depuis des dizaines d'années, qui avait déjà été réduit de moitié en 2012 suite à un conflit social où le service de radiologie avait accepté de faire un gros effort pour aider le CHPF à faire des économies. Conflit social qui s'était terminé par la signature d'un protocole d'accord en présence du président du territoire, du ministre de la santé, du directeur de l'hôpital, des représentants syndicaux de l'époque. Le respect d'un droit acquis! Ils ne demandent rien de plus, rien de moins.

    Aujourd'hui, seule la personne du directeur du CHPF Mr BOURIAZ remet en cause ce qui a été mis en place sous prétexte de faire des économies, mais n'a jamais été capable de dire en quoi était-ce économique!?
    Ceci à d'autant plus de mal à être accepté et compris, puisque Mr le directeur Mr BOURIAZ passe la plupart de son temps en "formation" en nouvelle-calédonie, en nouvelle-zélande aux frais de la princesse. Et que Mr BOURIAZ vient de CREER un poste de toute pièce en temps que Cadre Supérieur (= 2 salaires de catégorie B), pour une personne très proche de lui.

    Vous voulez faire des économies, Mr BOURIAZ? Je crois que le service de radiologie peut vous aider à faire vos comptes, il y a certains abus à rectifier dans cet hôpital, mais commencez déjà par le 3ème étage avant d'arriver au 0!!!!!!!
    schali 2015-05-09 14:28:00
    @Elia tout a fait bien résumé, clairement et simplement ! Les rayonnements ionisants, ça ne concerne pas seulement moruroa, mais nous aussi... merci
    Elia 2015-05-09 13:39:00
    Ploup : tu racontes juste n'importe quoi....être exposés c'est leur boulot ! On parle de maladies graves, de cancers dû aux rayonnements ionisants....concernant le salaire encore une fois, il est question des manipulateurs radio là, pas des radiologues ! Et le service minimum est assuré bien sûr c'est écrit... Et 25 semaines de vacances, genre les manipulateurs ils ont 6 mois de vacances dans l'année.... Mais au lieu de juste parler pour rien dire renseignes toi avant....
    Rio 2015-05-09 12:19:00
    @ Ploup > Le serment d'Hyppocrate concerne les urgences, qui sont assurées.

    Par contre pour le rédacteur de l'article: "s'assoir", pas de e... lol
    Ploup 2015-05-09 12:09:00
    Ben en même temps c'est votre boulot d'être exposé et en venant en Polynésie vous saviez les heures de travail à effectuer, vu vos salaires, ça frise l'indécence de ne pas assurer un service correct pour les patients qui en ont besoin. Le serment d'Hyppocrate c'est juste quand vous touchez 2 millions par mois et avez 25 semaines de vacances annuelles?


    Bande de poulpes
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete