Consolidation du mur de protection à Papeno’o

    dimanche 5 octobre 2014

    Le chantier n’est que de 370 mètres, mais il va durer tout de même jusqu’en décembre. Comme l’ont vu les automobilistes de la côte Est, les travaux de consolidation du mur de protection de la route de ceinture ont repris sur la grande ligne droite de Papeno’o.
    Peu après Faaripo, au PK 15,5, les équipes des entreprises JL Polynésie et Boyer se sont réinstallées depuis mardi. Tandis que le va-et-vient des camions a repris pour amener des agrégats et les fameuses croix en béton (Xbloc), des dragues ont déjà débuté le travail de préparation pour les fondations.
    Les rochers existants ont été repoussés vers la mer pour tenter de créer un bassin asséché. Les premiers mètres de tapis de protection de la berge naturelle ont déjà été posés.
    Et dès la semaine prochaine, les ouvriers vont devoir lutter contre l’assaut des vagues pour l’édification du mur de soutènement de la future digue. Le coût de ce deuxième tronçon est de plus de 400 millions de Fcfp.
    Ce chantier est unique par l’utilisation de techniques novatrices de protection, empruntées aux Néerlandais, dont le pays situé en dessous du niveau de la mer a su se protéger de la montée des eaux.
    La mise en œuvre, lors du premier tronçon, n’a pas été simple, notamment en raison de la présence d’une forte houle en mars. Mais fort de l’expérience acquise, les équipes devraient pouvoir tenir les délais et achever cette deuxième tranche fin décembre.
    En attendant, du fait de cette activité, les automobilistes devront donc être prudents dans la zone du chantier. Du fait de l’empiétement d’une voie, la circulation sera alternée jusqu’aux termes du chantier. Les résidents de la côte Est n’en auront pas fini pour autant car une troisième tranche est prévue pour 2015.

    JLM

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete