La construction de l’immeuble Tua Rata a pris sept mois de retard

    mardi 20 décembre 2016

    tua rata OPT

    La partie la plus profonde du bâtiment (R-2) a été construite six mètres en dessous de la mer grâce à un système de pompage. (© Élénore Pelletier)

     

     

    Treize mois après la pose de la première pierre du futur immeuble Tua Rata, le président du Pays et le maire de Faa’a se sont rendus sur le site pour faire un point sur l’avancée du chantier. Les travaux de fondation ont été terminés en septembre alors qu’ils étaient censés être achevés en février 2016. Aujourd’hui, avec plus d’une centaine d’ouvriers qui travaillent quotidiennement sur site, le bâtiment devrait être livré dans son intégralité en juillet 2018.

     

     

    Le 16 novembre 2015, au PK 5,6 côté mer, à Faa’a, était posée la première pierre de l’immeuble Tua Rata, qui abritera le futur centre de tri de l’Office des postes et des télécommunications (OPT) ainsi que le siège social de la compagnie Air Tahiti Nui
    (ATN).

    Treize mois après la pose de la première pierre, le président du Pays Édouard Fritch et le maire de Faa’a Oscar Temaru se sont rendus hier sur le site du futur immeuble pour faire un point sur l’avancée du chantier.
    Les travaux de fondation ont été terminés en septembre alors qu’ils étaient censés être achevés en février.

    Bien que des études géotechniques aient été menées en amont, les entreprises ont rencontré de grosses difficultés au cours de cette phase, à cause d’un sol extrêmement dur et hétérogène, retardant ainsi le chantier de sept mois.
    Aujourd’hui, avec plus d’une centaine d’ouvriers qui travaillent quotidiennement sur site, la fin des travaux de gros œuvre est programmée pour juillet prochain. Le bâtiment devrait, quant à lui, être livré dans son intégralité en juillet 2018.
    Prouesse technologique : la partie la plus profonde du bâtiment a été construite six mètres en dessous de la mer grâce à un système de pompage.

    À terme, l’immeuble, composé de plus de 14 000 m2 de plancher et construit sur huit niveaux, comptera un parc de stationnement en sous-sol de 166 places, un nouveau centre de tri du courrier ainsi que les bureaux de l’OPT et de la compagnie au tiare, qui y installera même son siège social.

    Une nouvelle qui réjouit Oscar Temaru, tavana de Faa’a, qui va pouvoir bénéficier du système fiscal des centimes additionnels.
    “Le vœu du maire était que le siège social de la compagnie soit transféré ici, ce qui a été exaucé. ATN sera désormais une entreprise déclarée à Faa’a et devra donc payer ses deniers sur cette commune. Les centimes additionnels générés par la compagnie locale représentent une somme non négligeable pour Faa’a.

    Il faut dire que c’est une grosse commune, avec des gros besoins, qui doit aujourd’hui s’occuper de son assainissement, de la construction de routes de pénétration… Le Pays accompagne la commune dans ses projets mais celle-ci a tout de même besoin de fonds pour les mener à bien. Ces deniers seront, je l’espère, dédiés à réaliser ces projets communaux”, s’est exprimé Édouard Fritch, lors de la visite de chantier, hier matin.

     

    Pas de créations d’emplois

     

    Côté embauches, les deux entreprises qui occuperont les lieux viendront avec leur propre personnel, soit 110 salariés pour l’OPT et 215 agents pour ATN. Il n’est prévu aucune création d’emploi dans les années à venir… Au contraire, l’OPT envisage même de réduire ses effectifs de personnel.

    “Avec la création de cette nouvelle structure, nous allons en profiter pour nous moderniser avec l’acquisition d’équipements industriels de haute technologie, qui vont nous permettre d’être plus efficaces dans le tri du courrier.
    On est en train de regarder dans le cadre du “plan ambition 2020” les orientations stratégiques du groupe et on envisage de ne pas remplacer certains départs à la retraite.

    Il n’y aura pas de plan social, mais nous allons en effet prendre des mesures en termes de ressources humaines.

    Le volume du courrier a tendance à stagner, voire même à réduire, car la digitalisation prend de plus en plus d’importance et les perspectives en termes de courrier ne sont pas très positives”, explique Jean-François Martin, le directeur de l’OPT.
    Aujourd’hui, le projet Tua Rata, s’il est bien ficelé, n’est pas totalement achevé en ce qui concerne sa façade.

    En effet, étant le premier gros bâtiment visible par les touristes à la sortie de l’aéroport, le conseil municipal de Faa’a avait expressément demandé, lors de la présentation du projet à la commune, que la façade intègre des décorations locales.
    L’OPT et ATN, ainsi que les architectes sont toujours en cours de réflexion pour que le bâtiment s’intègre au mieux dans le paysage polynésien.

    Ce projet représente un investissement total de 3 500 000 F hors défiscalisation.

    Élénore Pelletier

     

    tua-rata-1

    Treize mois après la pose de la première pierre, le président du Pays Édouard Fritch et plusieurs élus de Faa’a, dont le maire, se sont rendus hier sur le site du futur immeuble Tua Rata pour faire un point sur l’avancée du chantier. (© Élénore Pelletier)

     

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete