Habillage fond de site

Le contre-amiral Laurent Lebreton nouveau commandant des forces armées en Polynésie

vendredi 27 juillet 2018

Laurent Lebreton

Laurent Lebreton a été nommé le 23 mai commandant des forces armées en Polynésie française par le conseil des ministres à Paris. (© Désiré Teivao)

Un nouveau marin à la tête des forces armées en Polynésie française. Le contre-amiral Laurent Lebreton, qui a effectué toute sa carrière dans la marine nationale, a officiellement pris hier le commandement des forces armées lors d’une cérémonie sur la place d’armes du Comsup à Arue. C’est accompagné de René Bidal, haut-commissaire de la République, et des deux députés Nicole Sanquer et Moetai Brotherson, que Laurent Lebreton a passé en revue l’ensemble des troupes.

Celui qui occupait depuis le 29 août 2016 le poste de général adjoint opérations au Commandement pour les opérations interarmées (CPOIA), retrouve un territoire qu’il connait déjà. En effet, Laurent Lebreton a passé un an en Polynésie française en 1995. Période durant laquelle Jacques Chirac, président de la République, avait décidé de relancer les essais nucléaires à Moururoa. “C’était une période un peu tendue, mais d’un point de vue opérationnel très passionnante”, se rappelle l’intéressé.

“J’étais lieutenant de vaisseau et j’étais aux commandes du patrouilleur La Tapageuse. Je ne suis resté qu’un an mais je me suis dit qu’il fallait que je revienne pour découvrir encore plus la Polynésie, mais surtout les Polynésiens.”

Laurent Lebreton prend donc la suite de Denis Bertrand qui a occupé pendant deux ans le poste de Comsup. Il sera chargé de coordonner la surveillance et la protection des quelques cinq millions de kilomètres carrés de la zone économique exclusive du territoire, et de toute sa population. Et son expérience de marin devrait l’y aider : “La Polynésie, ce sont avant tout des îles complètement éparpillées. Il faut avoir le sens aéromaritime et la notion de difficulté du milieu. J’ai navigué ici pendant un an et on se rend vite compte que la nécessité d’être marin est très importante”.

Le nouveau Comsup compte également s’appuyer sur une coopération entre tous les acteurs, de l’État et du Pays, pour mener à bien ses missions.

“Le but ce sera aussi de dialoguer, de coopérer de manière à être sûr que tout le monde joue son rôle, le tout dans une totale cohésion. La Polynésie est dans une zone du monde qui peut être soumise à beaucoup de menaces”, a insisté Laurent Lebreton.

À noter que ce dernier a sous son commandement près de 1 200 personnes. Il devient également commandant du centre d’expérimentations du Pacifique, commandant des zones maritimes océan Pacifique et Polynésie française et commandant de la base de défense de Polynésie française.

 

D.T.

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete