Habillage fond de site

Contrôle de qualité des perles de Tahiti : l’élaboration du logiciel avance

vendredi 31 août 2018

Le projet de logiciel pour contrôler la qualité des perles de Tahiti trouve son origine dans les travaux de plusieurs chercheurs de l’UPF, dont Martin Loesdau qui avait présenté sa thèse sur le sujet en décembre 2016. (© archives LDT)

Le projet de logiciel pour contrôler la qualité des perles de Tahiti trouve son origine dans les travaux de plusieurs chercheurs de l’UPF, dont Martin Loesdau qui avait présenté sa thèse sur le sujet en décembre 2016. (© archives LDT)

Dans le cadre du projet “Maiao”, une première étude sur l’automatisation de la mesure 2D de l’épaisseur de la nacre de la perle de culture de Tahiti à partir d’images prises aux rayons X a été effectuée par les chercheurs en informatique du laboratoire GePaSud de l’UPF (Université de la Polynésie française). Un logiciel pour mesurer en 2D l’épaisseur de la nacre à partir d’images prises aux rayons X a été développé et a été validé par la Direction des Ressources marines et minières (DRMM).

Le Conseil des ministres a validé le projet de convention “Maiao 2”, où l’UPF devra :

– évaluer les résultats de la phase de test du logiciel pour la mesure automatisée 2D de l’épaisseur de la nacre implanté sur une machine de la DRMM et, si nécessaire, adapter le logiciel ;

– implanter et tester ce même logiciel pour les machines aux rayons X restantes de la DRMM ;

– effectuer une étude sur la faisabilité d’une mesure automatisée de l’épaisseur de la nacre des perles de culture de Tahiti en 3D com- prenant :

– le développement d’un concept pour faire tourner les perles dans les machines aux rayons X avec la construction d’un proto- type ;

– l’automatisation de la prise d’images aux rayons X des perles en rotation ;

– le développement d’algorithmes pour reconstruire le profil 3D des perles de culture de Tahiti à partir des images aux rayons X ;

– le développement d’algorithmes mesurant automatiquement l’épaisseur de la nacre des perles de culture de Tahiti à partir du profil 3D.

Le projet est financé sur le volet soutien du secteur primaire du Contrat de Projets État-Polynésie française (2015-2020) relatif au financement de projets relevant des compétences de la Polynésie française pour un montant de 7 millions de francs.

 

Retrouvez ci-dessous l’intégralité du conseil des ministres du 30 août 2018

 

++

 

Maintien du prix des hydrocarbures au 1er septembre

Le Conseil des ministres a décidé de maintenir les prix des hydrocarbures à leur niveau actuel pour le mois de septembre. Aux dates de chargements des produits hydrocarbures liquides, les prix CAF exprimés en Fcfp diminuent légèrement principalement en raison de la baisse des cotations sur le marché de Singapour et celle de la devise américaine. Ainsi, l’essence sans plomb, le pétrole et le gazole baissent respectivement de 0,4 %, de 0,5 % et de 1,3 %.

En l’absence de livraison de fioul et de gaz butane, les valeurs CAF barèmes de ces produits fixées pour le mois d’août sont reconduites en septembre 2018. Le gouvernement reste néanmoins attentif aux craintes des marchés qui pourraient avoir des conséquences sur le niveau de la demande mondiale.

++

Attribution d’aides financières pour soutenir et redynamiser les entreprises

Dans le cadre de son plan de relance de l’économie, le Pays a instauré deux dispositifs d’aide aux entreprises. Le premier porte sur une aide à l’équipement des petites entreprises (AEPE) afin de les accompagner dans leur projet de création ou de développement de leur activité.

Le second instaure une aide pour la création et la revitalisation des petits commerces et des restaurants (APCR) afin de les accompagner dans leur projet d’amélioration de l’attractivité de leurs points de vente ou de restauration en Polynésie française.

Le Conseil des ministres a autorisé l’attribution d’aides financières pour un montant total s’élevant à  4 725 000 Fcfp afin de soutenir deux sociétés.

++

Compte financier du Centre des métiers d’art

 

Le Conseil des ministres a approuvé le compte financier du Centre des Métiers d’Art pour l’exercice 2017. Les principaux projets menés à terme en 2017 ont été :

– Réalisation des frontons du palais de justice de Papeete et du tribunal foncier ;
– Réalisation de deux bas-reliefs pour habiller les façades du Vice rectorat de la Polynésie française au 3ème et 4ème de l’immeuble Vaiari à Titioro ;
– Organisation du Pûtahi i Tahiti, rencontre avec les artistes des pays du Pacifique pour l’échange des savoirs et savoir-faire tout inscrivant la création contemporaine océanienne sur la scène internationale et constituer le réseau pacifique de circulation des artistes confirmés dans les espaces dédiés à la création contemporaine ;
– Mise en place des formations diplômantes Certificat Polynésien des Métiers d’Art et Brevet Polynésien des Métiers d’Art ;
– Réalisation d’un compas d’étoile gravé sur le pont de la pirogue Fa’afaite i te Ao Mâ’ohi ;
– Réalisation d’un visuel pour le commémoration des 100 ans du Lions Club ;
– Réalisation des visuels pour l’habillage des avions de la compagnie Air Tahiti ;
– Réalisation des trophées du Fifo par l’association des élèves du CMA ;
– Aide à la mise en place du CPMA au CED de Rikitea, aux Gambier ;

++

Journées européennes du patrimoine du 15 et 16 septembre

 

La 35e édition des Journées du Patrimoine se tiendra les 15 et 16 septembre, sur le thème « L’art du partage ». Comme l’année précédente, le Musée de Tahiti et des îles proposera durant le week-end un programme varié d’activités, ateliers et visites entièrement gratuits pour le grand public.

Deux journées scolaires seront également proposées les 13 et 14 septembre, suite au succès de la journée organisée l’année dernière. C’est un programme particulièrement riche que le Musée souhaite mettre en œuvre puisque 16 ateliers seront proposés aux scolaires pour ces journées grâce au soutien du ministère de la Culture, de la commune de Punaauia, des nombreuses associations partenaires et de la DGEE.

Cette édition aura une résonance particulière puisque la salle d’exposition permanente fermera à l’issue de la manifestation pour la préparation des travaux à venir. Ce sera donc la dernière occasion pour le public de visiter cette salle avant sa rénovation.

 

++

Soutien au Centre d’information sur les droits des femmes et des familles

Le Conseil des ministres a acté l’octroi d’une subvention d’un montant de 15 millions Fcfp au Centre d’information sur les droits des femmes et des familles de Polynésie française (CIDFF).

Créé en octobre 1990, grâce à une initiative conjointe de la Polynésie française, de l’Etat et du Conseil des femmes, le centre a pour missions :
–    de favoriser l’accès au droit du public en général et des femmes en particulier par l’accueil, l’écoute, l’information et l’orientation dans tous les domaines ;
–    de promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes et lutter contre les discriminations et les violences faites aux femmes ;
–    de participer à l’élaboration et l’organisation de formations socio-éducatives et/ou d’éducation populaire en faveur des femmes.

Il est ainsi soutenu chaque année par le Pays et l’État, soutien manifesté notamment par l’octroi de subventions de fonctionnement ainsi que par la mise à disposition du local dans lequel l’association mène son activité générale.

Au vu du taux de fréquentation du centre (3 052 personnes informées en 2017), mais également de la diversification des activités en matière de services rendus à la population, la Polynésie française renouvelle son soutien à l’association et continuera à l’accompagner en tant que de besoin.

 

++

Subventions de fonctionnement à des associations sportives et à des associations de jeunesse

Le Conseil des ministres a examiné 23 dossiers de subventions destinées aux associations sportives et de jeunesse pour un montant global de 14 624 000 Fcfp. Les subventions attribuées sont les suivantes :

 1.    Subventions de fonctionnement au titre des activités générales pour 2018 :

– Associations sportives :
o    Club Equestre de Tahiti pour un montant de 640 000 Fcfp ;
o    Tefana Taekwondo pour un montant de 500 000 Fcfp ;
o    Tefana Basket ball pour un montant de 400 000 Fcfp ;
o    Comité Futsal de Raiatea pour un montant de 280 000 Fcfp ;
o    Ihilani Va’a pour un montant de 306 000 Fcfp ;
o    Te Ha’a Nui pour un montant de 597 000 Fcfp ;
o    Nuuroa Pêche pour un montant de 302 000 Fcfp ;
o    Papeete Rugby Club pour un montant de 522 000 Fcfp ;
o    Papeari Va’a Here pour un montant de 189 000 Fcfp ;
o    Cercle d’Aviron Polynésien – Marara pour un montant de 400 000 Fcfp ;
o    Pirae Va’a pour un montant de 225 000 Fcfp ;
o    Budokan Judo Pirae pour un montant de 672 000 Fcfp ;
o    Te Ui Tefana pour un montant de 171 000 Fcfp ;
o    Comité Futsal de Ua Pou pour un montant de 280 000 Fcfp ;
o    District de Va’a de Nuku Hiva pour un montant de 283 000 Fcfp ;
o    Manihi Va’a pour un montant de 250 000 Fcfp ;
o    Olympic Mahine pour un montant de 226 000 Fcfp ;
o    Sporting Clay Club Tahiti pour un montant de 209 000 Fcfp ;
o    Porineshia Sobukai – Ecole Polynésienne de Budo pour un montant  de 665 000 Fcfp ;
o    Rugby Club de Pirae pour un montant de 757 000 Fcfp.

 2.    Subvention de fonctionnement en faveur de :
o    l’association All in One Dance, pour la participation aux championnats de France (à Orléans) et au mondial de Phénix (Arizona) pour un montant             de 1 500 000 Fcfp ;
o    l’association Te Tama Ti’a Hou – Union Polynésienne pour la Jeunesse pour l’organisation du festival des associations « Taurea Asso » qui regroupe la manifestation Upa Nui, la journée internationale de la jeunesse et le Taurea move, pour un montant de 4 250 000 Fcfp ;
o    l’association Raiatea Sailing, pour le financement de la Raiatea Gliss’Festival, pour un montant de 1 000 000 Fcfp.

++

 

Subventions à des établissements publics d’enseignement du secondaire

Le Conseil des ministres a approuvé l’attribution de subventions de fonctionnement en faveur des établissements publics d’enseignement de la Polynésie française (EPEPF) pour financer les opérations détaillées ci-après :

subvention secondaire

Le montant total des subventions attribuées est de 22 989 676 Fcfp.

Le Conseil des ministres a par ailleurs octroyé les subventions suivantes pour financer l’achat de manuels scolaires
subvention manuel scolaire

++

Mise à disposition du navire Tahiti Nui pour la Tetiaroa Royal Race

Dans le cadre de la promotion de la Polynésie française à travers la course de va’a « Tetiaroa Royal Race », la Polynésie française va mettre en place une convention de partenariat avec l’association Tetiaroa Royal Race pour la deuxième édition de la course de va’a du même nom qui se déroulera les 14 et 15 septembre prochains, au départ d’Arue, vers Tetiaroa et retour.

Le Polynésie française mettra ainsi, à la disposition de l’association, le navire de la flottille administrative de la direction de l’Equipement « Tahiti Nui IX » pour assurer le transport de la logistique nécessaire à l’organisation de cette compétition et servir de base technique sur zone.

La convention de partenariat a pour objet de définir les modalités de mise à disposition du navire de la flotille administrative consentie par la Polynésie française à l’association pour la course de va’a « Tetiaroa Royal Race ».

                                                                         -o-o-o-o-o-

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete