Un converti de 20 ans « d’origine tahitienne » projetait un attentat à Paris

    vendredi 16 septembre 2016

    Members of the RAID, the French national police intervention group, take part in a public exercise in front of the Chateau de Versailles (background), outside Paris, on October 11, 2014. AFP PHOTO / THOMAS SAMSON

     

    Le jeune homme du quartier Battant à Besançon, fiché S et converti à l’islam, a été arrêté la semaine dernière et mis en examen par le parquet antiterroriste de Paris, a révélé l’Est Républicain hier.

    Le 30 août dernier, le tribunal administratif autorisait la saisie et l’exploitation de son ordinateur, après que Raïme A. ait manifesté son intention de « mourir en martyr» Il avait, selon le quotidien, déjà prêté allégeance à Daech et rassemblé les composants d’une bombe, destinée à une cible dans la capitale.

    Les investigations qui ont suivi ont confirmé les soupçons qui entouraient ce jeune de 20 ans, « d’origine tahitienne » Interpellé par le Raid, il a été mis en examen pour association de malfaiteurs en vue de la commission d’un acte de terrorisme, et écroué.

    D’après l’Est Républicain, il était « très motivé » et « en quête du matériel nécessaire et aussi d’armes» Grand et « un peu gauche », il était apparu au tribunal administratif en survêtement et baskets noirs, début de barbe et « air sombre et torturé» Raime A. souffrirait de la maladie de Charcot, ou sclérose latérale amyotrophique, une maladie orpheline incurable dont l’issue est toujours fatale.

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete